La tradition se poursuit pour Opération Nez rouge

La tradition se poursuit pour Opération Nez rouge
Marc-Alexandre Brousseau, maire de Thetford Mines, Sophie Nadeau, chef d'équipe à la SAAQ, Bianca Garon, directrice générale de Grands Frères Grandes Sœurs des Appalaches, Mathieu Cliche, directeur général de la Caisse Desjardins de la région de Thetford, et la présidente d'honneur Véronic Jacques de Cliche Auto Ford (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

L’organisation locale d’Opération Nez rouge a lancé, le jeudi 7 novembre, sa campagne en vue de l’édition 2019 du service de raccompagnement qui aura lieu les 29-30 novembre, ainsi que les 6, 7, 13, 14, 19, 20 et 21 décembre pour tout le territoire de la MRC des Appalaches.

Pour une deuxième année consécutive, la présidence d’honneur a été confiée à Véronic Jacques de Cliche Auto Ford de Thetford Mines.

«Nous avons à cœur tout au long de l’année l’implication communautaire. C’est d’autant plus important pour nous durant le temps des Fêtes. Être bénévole pour Opération Nez rouge, c’est une manière pour nous de rester proche et de redonner à un organisme dans le besoin. Pour que ce soit un succès encore cette année, nous avons vraiment besoin de bénévoles. Donc, je vous demande personnellement de vous inscrire, seul, en équipe de trois ou par des groupes d’entreprises», a affirmé la présidente d’honneur.

Heures de raccompagnement : 20 h à 3 h 30 / Numéro à composer : 418-281-1614 ou 1-866-Desjardins

À noter que Cliche Auto Ford offre deux voitures avec le plein d’essence pour chaque soirée. Des équipes de l’entreprise effectueront également des raccompagnements lors du vendredi 29 novembre.

Les personnes intéressées à s’inscrire peuvent se rendre sur le site Web à l’adresse operationnezrouge.com pour remplir le formulaire. Il est aussi possible de le faire via l’application «Opération Nez rouge» téléchargeable sur Google Play et Apple Store. Enfin, des formulaires sont disponibles chez Cliche Auto Ford. Tous les bénévoles obtiendront une participation pour le tirage de l’un des cinq forfaits VIP pour un spectacle d’Alexandre Barrette.

Un impact local

Opération Nez rouge, qui existe depuis 36 ans, en sera à une huitième année consécutive à Thetford Mines depuis son retour en 2012. Pour sa part, Grands Frères Grandes Sœurs des Appalaches agira à titre de maître d’œuvre pour une sixième fois. Cette campagne annuelle nécessite beaucoup de travail, mais représente des retombées importantes pour l’organisme qui bénéficie de la totalité des dons remis par les gens.

Cela lui permet de mener à bien sa mission de tous les jours qui consiste à offrir des programmes de mentorats. «Il s’agit de présenter un mentor qui sera là dans la vie d’un enfant ayant besoin d’une présence positive pour l’aider à devenir un bon citoyen. Les retombées d’Opération Nez rouge nous permettent de faire fonctionner ces programmes pendant toute une année», a expliqué Bianca Garon, directrice générale de Grands Frères Grandes Sœurs des Appalaches.

Nombre de raccompagnements dans la région :
2014 : 532
2015 : 563
2016 : 584
2017 : 460
2018 : 550
Nombre de bénévoles depuis 2014 : 1536

Le thème de cette 36e édition, «L’appel qui fait du chemin», souligne la pertinence du service et la campagne publicitaire met en lumière les impacts positifs qui en découlent pour les organismes locaux.

Des partenaires précieux

Desjardins s’implique provincialement avec Opération Nez rouge depuis ses débuts. «Au niveau local, nous contribuons également en subventionnant le programme. Nous y croyons beaucoup, ça fait partie de nos convictions. Nous voulons encourager les gens à adopter des comportements responsables et pour nous, comme assureur, c’est important», a soutenu Mathieu Cliche, directeur général de la Caisse Desjardins de la région de Thetford.

La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) est aussi l’un des alliés des premières heures pour l’organisation nationale. «Ce partenariat a sans contredit permis de faire changer les comportements concernant la conduite avec les capacités affaiblies et à améliorer la sécurité sur nos routes depuis les 36 dernières années. Bien que le bilan routier 2018 soit le meilleur depuis les cinquante dernières années, le travail doit se poursuivre», a indiqué Sophie Nadeau, chef d’équipe à la SAAQ.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des