Mitsubishi RVR 2020

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette

Le RVR est le véhicule le plus vendu de Mitsubishi au Canada. Il s’est vendu l’an dernier 6 973 RVR, une hausse de 10 % face à 2017. Pour 2020, la marque japonaise qui fait partie de l’Alliance Renault-Nissan procède à quelques retouches comme la conception extérieure modernisée qui présente une évolution de la calandre. Vous avez aussi droit à trois nouvelles couleurs :orange ensoleillé, rouge diamant et brun chêne. S’ajoute à cela des phares au DEL de série, un système de surveillance des angles morts et une alerte de trafic transversal arrière ajouté aux versions SE FWD et SE AWC. Un nouvel écran d’affichage plus grand qui passe de sept à huit pouces avec une nouvelle interface.

Même moteurs

En ce qui concerne le châssis, la transmission et les mécaniques, c’est toujours la même chose. Il y a quelques permutations comme le moteur 2 litres remplacé par un moteur 2,4 L sur la version SE AWC et une nouvelle version Limited. Les prix demeurent sensiblement les mêmes avec un prix de départ d’un peu plus de 22 000 $ et un modèle tout équipé pour 34 000 $. Comme bien d’autres constructeurs Mitsubishi va maintenant concentrer ses efforts sur les modèles multisegments et laisser tomber les voitures. Vous avez le choix de 5 modèles pour 2020 dans les versions ES (2 ou 4RM), SE (2 ou 4RM), SEL (4RM), Édition limitée (4RM) et GT (4RM). Les modèles ES et SE traction partagent un moteur de 2,0 L, tandis que les versions SE 4RM et autres utilisent un moteur de 2,4 L. Une transmission automatique à variation continue (CVT) est standard sur toute la gamme. Notez que Mitsubishi utilise le terme « toutes roues motrices » pour désigner son système de traction intégrale.

Nouvel écran tactile

La finition intérieure ne prête pas flanc à la critique. Elle est soignée à défaut d’être vivante. Un nouvel écran tactile  de 8,0 pouces avec Android Auto et Apple CarPlay, ainsi que des phares à DEL et des feux diurnes constituent une nouveauté de la version ES d’entrée de gamme. Tous les modèles RVR sont dotés de sièges avant chauffants, de réglages manuels a six directions pour le conducteur et quatre pour le passager avant, d’un levier de commande et de levier de vitesses gainés de cuir, de la climatisation automatique, du Bluetooth, du verrouillage sans clé avec radio par satellite. Notre modèle d’essai GT, plus près des 34 000 $ ajoute un contenu technologique comme un avertissement de sortie de voie, alerte de collision avant avec freinage automatique, calandre en noir brillant et chrome satiné, phares avant automatiques avec feux de route automatiques, rétroviseurs extérieurs rabattables à commande électrique, toit ouvrant panoramique, siège du conducteur avec ajustement électrique, volant chauffant, sièges en cuir, rétroviseur à atténuation automatique, garniture de pavillon noir, chaîne stéréo Rockford Fosgate de 710 watts à neuf haut-parleurs avec extrême-grave et essuie-glaces sensibles à la pluie.

Une conduite rassurante

Le modèle est fiable, jouit d’une excellente garantie et montre une consommation de carburant très décente ( 9,0 litres aux 100 KM). Une conduite certes sans histoire, mais peu inspirante. La boîte CVT est parmi ceux qui ne sont pas trop irritantes dans cette catégorie. Un modèle recommandable, même si son âge est maintenant vénérable.

Forces

Excellente garantie

Fiabilité éprouvée

Prix compétitif

Faiblesses

Boîte CVT vieillotte

Peu d’agrément de conduite

Technologies uniquement dans les modèles haut de gamme

L’article Mitsubishi RVR 2020 est apparu en premier sur Benoit Charette.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des