La grande famille du football québécois réunie à Thetford Mines

La grande famille du football québécois réunie à Thetford Mines
(Photo : Courrier Frontenac - Claudia Fortier)

La crème du football scolaire et collégial québécois sera en action cette fin de semaine à Thetford Mines pour les finales juvéniles 1 et 1-b, ainsi que collégiales divisions 1 à 3.

Gustave Roel

La conférence de presse afin de lancer les activités de cette 44e édition du Bol d’or avait lieu vendredi au Loft du Cégep de Thetford en présence des dix équipes participantes, des responsables du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), ainsi que du commanditaire principal, Groupe Leclerc.

Le président du RSEQ, Gustave Roel, a notamment remercié le directeur général du Cégep de Thetford, Robert Rousseau, pour l’accueil que son établissement a réservé aux visiteurs. «Lorsque nous avons annoncé que ce serait Thetford qui recevrait l’événement, il y avait des sceptiques sur la capacité d’une région à recevoir un Bol d’or de qualité. C’était sans savoir la capacité que vous avez à mobiliser votre monde et on le voit déjà depuis plusieurs semaines. On le sait à quel point ils travaillent très fort pour avoir un terrain impeccable malgré la neige. Donc, merci au comité organisateur et merci à l’institution pour votre leadership», a-t-il souligné.

Robert Rousseau

Pour sa part, Robert Rousseau a souhaité, au nom du Cégep, de la région et de la ville de Thetford Mines, la bienvenue à tous dans le cadre du Bol d’or. «C’était notre troisième tentative pour recevoir l’événement et ce fut la bonne. Avec le temps, nous avons peaufiné notre dossier et amélioré nos infrastructures pour pouvoir vous recevoir et on va bien le faire. On va se dire les vraies choses, dame Nature n’a pas été trop de notre bord, mais ce ne sont pas deux ou trois pieds de neige qui nous énervent», a affirmé le directeur en ajoutant que tout a été fait pour que les matchs aient lieu dans les meilleures conditions possibles.

Il a également abordé les débuts du football au Cégep de Thetford en 2004 et la progression qu’il y a eu depuis. Robert Rousseau a avoué n’avoir qu’un seul regret, soit que les Filons aient perdu en demi-finale cette année. «L’an prochain, ce sera autre chose», a-t-il laissé entendre en terminant.

Rappelons que le Bol d’or sera de nouveau présenté à Thetford Mines en 2020.

Horaire

Le tout s’amorcera dès ce soir (vendredi) 19 h avec la rencontre opposant les Lynx du Cégep Édouard-Montpetit (Chambly) aux Islanders du collège John Abbott (Sainte-Anne-de-Bellevue) en division 2. Rappelons que ces derniers ont vaincu les Filons la semaine dernière. En saison, les Lynx ont affiché un dossier de 3 victoires et 5 défaites, tandis que les Islanders ont connu un excellent rendement de 7 victoires et une défaite.

Trois matchs sont au programme pour la journée de samedi. Tout d’abord, à 10 h, la finale du juvénile division 1-B mettra aux prises les Voltigeurs du Collège Bourget (Rigaud), 4 victoires et 4 défaites en saison, au Vert et Or du Séminaire Saint-Joseph (Trois-Rivières), invaincu en huit matchs.

Ensuite, à 15 h, ce sera au tour de la grande finale du collégial division 1 entre les Cougars du collège Champlain-Lennoxville (Sherbrooke) et les Cheetahs du collège Vanier (Saint-Laurent). En saison, les Cougars ont obtenu un dossier de 4 victoires et 5 défaites, alors que les Cheetahs ont conservé une fiche de 5 victoires et 4 défaites.

Enfin, dès 20 h, la finale du collégial division 3 mettra aux prises les Gaillards du Cégep de Jonquière (fiche de 7 victoires et 1 défaite) aux Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe (fiche de 7 victoires et 1 défaite).

Dimanche à 13 h, la finale juvénile division 1 sera disputée entre les Condors de Saint-Jean-Eudes (Québec) et les Dynamiques du Collège Charles-Lemoyne (Longueuil). Les deux formations ont respectivement conservé un dossier de 9 victoires/0 défaite et de 7 victoires/2 défaites.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des