«Mowgli» : un voyage au cœur de la jungle

«Mowgli» : un voyage au cœur de la jungle
Une sortie théâtre pour les petits et les grands; un spectacle familial à ne pas manquer, juste à temps pour la période des Fêtes! (Photo : gracieuseté)

Pour une huitième année consécutive, Les Cabotins offriront une production jeunesse les 7, 8, 14 et 15 décembre à 14 h au studio-théâtre Paul-Hébert. Pour l’occasion, la troupe amènera les spectateurs au cœur de la jungle avec la pièce «Mowgli», dans une version librement adaptée du texte de Patrick Quintal.

La mise en scène a été confiée à Nicole Ouellette qui en sera à sa troisième pièce jeunesse. «Une adaptation avait déjà été faite par Les Cabotins il y a une dizaine d’années, mais elle n’avait été jouée que dans les écoles, donc nos décors étaient très sommaires», a-t-elle expliqué en entrevue avec le Courrier Frontenac.

Sur scène, une vingtaine de comédiens âgés de 3 à 73 ans donneront vie aux personnages. Trois jeunes comédiens assureront le rôle de Mowgli à tour de rôle, soit Fanie Martineau, Philémon Nadeau et Frédéric Boulianne.

La metteure en scène invite donc les gens à se déplacer pour admirer la magie de ce conte bien connu qui plaira, selon elle, aux petits comme aux grands. «C’est du domaine du merveilleux et ça nous ramène à l’enfant que nous avons à l’intérieur de nous. C’est beau et il y a une morale. Nous parlons d’acceptation, de conflit et de jalousie. C’est très humain même si c’est personnalisé par des animaux. Toutes les émotions y passent, de la joie au plaisir, jusqu’à la tristesse et la colère.»

La conception des décors a été confiée à une nouvelle scénographe de Pontbriand, Léa Fillion (et à son équipe d’artisans). «Elle a étudié dans ce domaine et en design d’intérieur. C’était la première fois qu’elle faisait quelque chose comme cela. Elle a créé de très beaux décors représentant bien la jungle. Elle a aussi fait les esquisses pour les costumes et les masques qui nous ont guidés pour la couture. Elle a une belle imagination et elle travaille très bien», a souligné Mme Ouellette.

L’histoire

«Mowgli», inspiré du conte de Rudyard Kipling, «Le Livre de la Jungle», reflète des réalités bien d’aujourd’hui : l’adaptation à un groupe et la quête de sa propre identité. C’est l’histoire de cet enfant perdu dans la forêt indienne qui se fait adopter par les loups. Il grandira au contact des animaux de la jungle, tels que Baloo l’Ours, Bagheera la Panthère et Shere Khan le Tigre. Un voyage au centre d’une histoire merveilleuse qui raconte comment le «petit homme» obtiendra sa place au sein de la famille de la jungle.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des