Le Pub vient s’ajouter au Boisé

Le Pub vient s’ajouter au Boisé
Carole-Anne Martel, directrice générale du Boisé du Domaine (Photo : Courrier Frontenac – Claudia Fortier)

L’aménagement d’un pub au Boisé du Domaine situé sur la 9e rue Sud à Thetford Mines a nécessité un investissement supplémentaire de 145 000 $ au projet global de 10 millions $ qui inclut aussi un camping, un centre d’escalade intérieur, des chalets et une plage.

L’idée est venue en cours de construction du bâtiment d’accueil. «Quand l’annonce concernant le Boisé a été faite en 2018, nous n’avions pas du tout l’intention de faire un pub. Finalement, à force de faire des analyses sur l’industrie du camping et en considérant la présence de la plage, nous avons décidé de l’ajouter. Nous avons donc rapetissé l’espace prévu pour le dépanneur afin de nous aménager un beau petit bar», a expliqué Carole-Anne Martel, directrice générale du Boisé du Domaine.

L’établissement, qui est simplement appelé Le Pub, a permis l’embauche de 22 personnes. En plus des tables et du bar, il est muni d’un foyer, de plusieurs télévisions grand format, d’une terrasse pouvant accueillir 70 clients, ainsi que d’une vue sur le centre d’escalade, le bassin, et le complexe hôtelier La cache du Domaine.

«Nous voulions un lieu pas trop grand, chaleureux et rassembleur, raconte Mme Martel. Puis, avec la fermeture de La Cage, il n’y avait plus vraiment d’endroit pour simplement regarder une partie de hockey. Nous avons donc décidé de faire un mélange de tout ce qui nous manquait en ville en tant que consommateurs.»

L’objectif était de créer un endroit plus accessible que le restaurant Le Wake situé à l’intérieur de l’hôtel. «Ce que nous retrouvons à la cache du Domaine est un peu plus haut de gamme et chic. Nous voulions vraiment que les gens soient à l’aise de venir au pub en sandales et en maillot de bain. Le menu est aussi plus simple», a souligné Mme Martel.

Cette dernière a également indiqué que même si l’endroit est un peu reculé, il pourra se démarquer grâce à son emplacement, notamment en raison de la vue sur le bassin.

Ouverture du camping en mai 2020

L’ouverture du camping, qui devait avoir lieu au printemps dernier, a finalement été repoussée en mai prochain. «Il faut avoir un certificat d’autorisation pour creuser des infrastructures, alors c’est à ce niveau que nous avons été retardés. Nous sommes entourés de milieux humides, donc c’est certain que nous avions certaines vérifications à faire avant. La Ville nous a aidés là-dedans parce qu’elle avait sa part de responsabilité vu que le camping est connecté sur son réseau. Ce fut beaucoup plus long que prévu, mais la construction est vraiment bien avancée maintenant», a soutenu Carole-Anne Martel.

Les travaux devraient être terminés pour le temps des Fêtes en vue de l’ouverture au printemps 2020. Pour ce qui est des chalets en bordure du bassin, la construction sera complétée d’ici les prochains jours et la location devrait s’amorcer dès janvier.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des