Oshawa tourne une page d’histoire

Photo de Benoit Charette
Par Benoit Charette

Après avoir fabriqué des véhicules pendant plus de 100 ans, la ville d’Oshawa a fermé son usine General Motors hier. L’histoire d’amour avec l’automobile a commencé en 1907 lorsque la  McLaughlin Motor Car Company a été fondée par Samuel McLaughlin et William C. Durant, respectivement les plus grands constructeurs de wagons au Canada et aux États-Unis. En 1908, Durant et McLaughlin ont fondé General Motors Holding Company après que Durant a échangé 500 000 $ d’actions Buick contre 500 000 $ d’actions de McLaughlin Motor Co. McLaughlin a également échangé ses actions Buick contre des actions General Motors, et en 1910 a été invité à siéger au conseil d’administration de General Motors à Detroit.

En 1915 McLaughlin acquiert la Chevrolet Car Company of Canada, qui construit des Chevrolet à Oshawa avec des moteurs Chevrolet et des carrosseries McLaughlin. En 1918, il a fusionné son entreprise avec elle sous le nom de General Motors du Canada Limitée avant de devenir directeur et vice-président de General Motors avec l’approbation de Durant,  Cette histoire dure depuis et a vu plus de 4 générations de travailleurs se succéder au service de GM.

De 20 000 à 2 500 travailleurs

Cette semaine, les travailleurs ont mis la touche finale aux derniers GMC Sierra a quitter la chaîne de montage mettant fin définitivement à l’assemblage automobile dans l’usine emblématique. La ligne a cessé de produire des véhicules vers 16 heures vendredi. L’un des derniers camions assemblés – une camionnette GMC Sierra SLE à cabine double 2019 – a été tiré au sort parmi les employés, qui ont recueilli 117000 $ pour la Durham Region Children’s Aid Foundation. C’était un dernier acte de charité des membres du syndicat. La fermeture entraînera la perte d’environ 2 300 employés et affectera des milliers d’autres personnes dans la chaîne d’approvisionnement. Environ 300 employés de GM resteront à l’usine pour effectuer les travaux d’estampillage. Cette mort programmée avait été annoncée l’an dernier, mais est tout de même difficile à prendre à quelques jours de la période des fêtes. À son apogée, GM avait plus de 20 000 employés dans ses différentes d’Oshawa. La ville était à l’époque un des plus grands complexes automobiles au monde et dépassait en taille le complexe VW en Allemagne ou celui de Ford à Dearborn.

Et le futur

Oshawa abritera toujours le siège social de GM Canada, un centre d’ingénierie et, bientôt, une piste d’essai pour les nouvelles technologies et une usine de pièces. C’est toutefois une bien mince consolation pour les milliers d’emplois qui ont disparu. Un regroupement de syndiqués tente d’épargner ce qui reste d’installations pour un usage futur, mais si le passé est garant de l’avenir, les chances de réussite sont bien minces.

 

 

L’article Oshawa tourne une page d’histoire est apparu en premier sur Benoit Charette.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des