L’Assurancia renoue avec la victoire

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
L’Assurancia renoue avec la victoire
Simon Bourque a préparé trois des quatre buts de son équipe dans la victoire à Sorel-Tracy samedi. (Photo : Gracieuseté - Jade Ampleman)

L’Assurancia a mis fin à sa courte série de deux revers en l’emportant à deux reprises lors de la dernière fin de semaine. Il a tout d’abord vaincu les 3L de Rivière-du-Loup 3-2 en prolongation vendredi et les Éperviers de Sorel-Tracy 4-2 le lendemain. La formation thetfordoise a augmenté à quatre points son avance au premier rang du classement devant les Pétroliers de Laval qui ont disputé un match de moins.

La victoire de samedi a permis à l’Assurancia de venger son échec subi une semaine auparavant en tir de barrage face à ces mêmes Éperviers. «Surtout avec un alignement réduit comme on avait, tout le monde s’est présenté et on était prêts. Les Éperviers jouent bien défensivement et ils ont un bon système de jeu. De notre côté, il fallait être opportuniste et notre jeu de puissance a fait du bon travail. Dans les derniers matchs, on avait un peu de misère à marquer et ç’a débloqué aujourd’hui (samedi)», a mentionné Hugo Carpentier.

Ce dernier a poursuivi sur sa lancée offensive en obtenant au moins un point dans un neuvième match consécutif. «Ça va bien présentement. Je dirais que je me suis retrouvé depuis une quinzaine de matchs et l’équipe va super bien aussi. J’ai la chance d’être aux côtés de bons joueurs et la chimie est incroyable. Tout le monde pousse dans la même direction et on voit les résultats», avoue l’attaquant qui a amassé pendant cette séquence un total de 14 points, dont sept buts.

L’Assurancia s’est donné une priorité de 4-0 à mi-chemin de la rencontre avant de voir les locaux réduire de moitié cette avance avec deux buts rapides. Étienne Marcoux a fermé la porte au dernier tiers en repoussant les 17 lancers de l’adversaire. Au total pour tout le match, il a bloqué 42 de 44 tirs pour mériter la première étoile.

Victoire en prolongation

Vendredi, l’Assurancia a signé un gain de 3-2 en prolongation devant les 3L de Rivière-du-Loup. Éric Bertrand a soulevé les 1009 spectateurs présents au Centre Mario Gosselin quand il a déjoué le gardien Guillaume Decelles dans la partie supérieure gauche du filet.

L’autre héros du match a été Maxime Lecours qui a inscrit les deux buts des siens en temps réglementaire. Outre sa performance, il se réjouissait de la victoire. «Ç’a été un match serré. Les deux équipes ne voulaient rien donner défensivement. Les gardiens ont bien fait et les deux défensives ont bloqué des lancers. Dans ce temps-là, c’est plus difficile marquer des buts, mais on a trouvé le tour de gagner.»

Un autre qui a eu son mot à dire est le gardien Philippe Cadorette, auteur de 28 arrêts dont un spectaculaire devant Marc-André Tourigny en troisième période. «C’est un bon arrêt, mais je suis payé pour ça aussi», a-t-il dit bien humblement. Le fait de ne pas avoir vu d’action depuis deux semaines en raison du calendrier ne l’a pas affecté. «Le fait qu’on ne pratique pas, c’est un peu plus difficile, mais on a joué beaucoup de parties dans notre vie et on est capable de s’ajuster à ça. Je l’ai vécu l’an passé où ça prit deux semaines avant que je joue, donc ce n’est pas quelque chose qui est difficile à s’adapter.»

De son côté, le défenseur Pierre-Luc Lessard était lui aussi heureux de la victoire. «Ç’a été un bon match. On a bien répondu et ç’a été un effort de 60 minutes.» Le seul point négatif, l’avantage numérique qui a eu des ratés avec une réussite en sept tentatives. «La journée où l’on va réussir à compter deux ou trois buts par match, ça va nous aider.»

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des