Un entrepreneur de la région reçoit une bourse de 25 000 $

Un entrepreneur de la région reçoit une bourse de 25 000 $
Nicolas Labrie de LabNco. est l’un des 70 récipiendaires d’une bourse d’honneur visant à stimuler l'entrepreneuriat québécois. (Photo : gracieuseté)

Nicolas Labrie de LabNco. a récemment reçu l’une des 70 bourses d’honneur d’une valeur de 25 000 $ remise par le gouvernement du Québec dans le but de compléter l’offre de financement traditionnel et de stimuler l’entrepreneuriat québécois.

Un appel de candidatures a été lancé à l’automne 2019 en vue de sélectionner les lauréats. Au terme d’un processus d’analyse, les finalistes ont été invités à présenter leur projet visant le développement d’une entreprise en personne aux membres des tables d’action régionales en entrepreneuriat. En plus de la bourse, ils bénéficieront d’un accompagnement d’un an par l’entremise du service de mentorat du Réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship.

L’objectif de la candidature de Nicolas Labrie était de créer de l’emploi. «J’essaie de lever du financement pour engager de l’aide afin de grossir. Idéalement, j’aimerais ajouter de trois à quatre personnes cette année. Cette bourse en particulier va me permettre d’aller chercher une ressource pour les tâches connexes et je pourrai me concentrer sur la vente et la production», a-t-il expliqué en entrevue avec le Courrier Frontenac.

Ce dernier croit que cette aide lui donnera un bon coup de pouce afin d’aller chercher d’autres sources de financement. Il se réjouit également de pouvoir bénéficier de l’accompagnement d’un mentor.

«Je suis déjà coaché en étant à l’Espace entrepreneuriat région Thetford. La seule chose que je n’avais pas dans mes contacts c’était un mentor, donc je vais avoir tout le support dont j’ai besoin.»

LabNco. est une firme d’architecture fondée en 2018 à Thetford Mines. Son but est de créer des expériences favorisant l’épanouissement humain, en modulant l’environnement et en incorporant la science aux designs de toute envergure. Parmi les projets sur lesquels l’entreprise a travaillé, mentionnons celui du parc du Centre historique de la mine King (KB3) qui sera aménagé cette année. Elle a également obtenu d’autres mandats dans la région, notamment celui d’une tour d’observation pour le Mont Adstock.

Partager cet article

1
Laisser un Commentaire

avatar
1
0
0
 
1
lafranchise
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
lafranchise
Invité
lafranchise

25 000 $???? c’est même pas le salaire minimum….pour une « main d’oeuvre »….