Perquisition en matière de stupéfiants à Thetford Mines

Perquisition en matière de stupéfiants à Thetford Mines
Police (Photo : Archives)

Une perquisition en matière de stupéfiants réalisée dans une résidence de la rue Turcotte Est à Thetford Mines a mené à l’arrestation de Charles-Olivier Gosselin, le mercredi 22 janvier.

Les policiers de la Sûreté municipale ont effectué cette opération à la suite de différentes informations ayant été validées depuis le mois d’avril 2019. Sur place, les agents ont saisi une vingtaine de comprimés apparentés à de la méthamphétamine, plus de 340 grammes de cannabis, du haschisch et de l’huile de haschisch.

Pour sa part, l’individu âgé de 30 ans a été retrouvé dans un stationnement d’une station-service et a été arrêté. Il a comparu le même jour au palais de justice de Thetford Mines sous une accusation de possession de cannabis en vue de la vente.

Gosselin avait aussi été arrêté le 3 janvier dernier à la suite d’un excès de vitesse (114 km/h dans une zone de 80 km/h). Une quinzaine de comprimés de méthamphétamine avaient alors été saisis sur lui lors de cette interception, en plus de listes de clients et d’une somme de 1990 $ en argent comptant. Une accusation de possession de méthamphétamine a été déposée à cet effet le 22 janvier.

À la suite de sa comparution, il a été libéré sous engagements et était de retour devant la Cour le lundi 27 janvier. Une obligation de se rendre en thérapie lui a été ajoutée. Parmi ses conditions de remise en liberté, il lui est interdit de posséder tout appareil de télécommunication, de se trouver dans un endroit licencié, de communiquer avec des personnes faisant l’usage ou la vente de drogue, de posséder ou faire usage de stupéfiants et de détenir tout type d’arme à feu. La suite des procédures a été fixée au 27 mars.

D’autres accusations pourraient être ajoutées

Des échantillons de toutes les substances saisies ont été envoyés au laboratoire de Santé Canada qui en précisera la nature exacte et si les propriétés en matière de cannabis n’auraient pas été altérées par des substances chimiques interdites. Les rapports d’analyse seront ajoutés au dossier qui sera soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) qui déterminera les accusations appropriées.

Cette enquête a été réalisée dans le cadre d’ACCES Cannabis, une action concertée mise en place à l’automne 2018 par le gouvernement du Québec et coordonnée par le ministère de la Sécurité publique, visant à intensifier la répression d’approvisionnement du cannabis illicite afin d’en diminuer l’accessibilité sur le marché québécois, particulièrement chez les jeunes.

À cet effet la Sûreté municipale de Thetford Mines invite toute personne désirant transmettre des informations sur l’approvisionnement en cannabis illicite à le faire en toute confidentialité en composant le 418-338-0111 et demander la Division des enquêtes criminelles.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des