L’Assurancia ajoute deux victoires à sa fiche

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
L’Assurancia ajoute deux victoires à sa fiche
Alexandre Tremblay a inscrit ses 9e et 10e buts de la saison, vendredi, pour aider l’Assurancia à vaincre les Marquis de Jonquière. (Photo : gracieuseté – Jade Ampleman)

Avec deux victoires au cours de la dernière fin de semaine, l’Assurancia de Thetford en totalise maintenant 20 en 27 parties et trône au sommet du classement avec 42 points, sept de plus que son plus proche rival, les Pétroliers de Laval. Vendredi soir, la formation thetfordoise a effacé un retard de trois buts pour vaincre les Marquis de Jonquière 4-3 au Centre Mario Gosselin.

Encore une fois, l’Assurancia a mis du temps à se mettre en marche et les visiteurs en ont profité pour inscrire trois buts en un peu plus de quatre minutes. «C’est une mauvaise habitude qu’on a et qu’il va falloir corriger parce qu’en séries, les autres équipes vont fermer plus le jeu. Le point positif, c’est qu’on revient dans ces matchs-là. En deuxième et en troisième, on a montré notre vrai visage et maintenant, c’est de le montrer pendant 60 minutes», a mentionné Dominic Jalbert.

Le défenseur a expliqué que l’équipe a apporté quelques correctifs à partir de la période médiane. «On a fini nos mises en échec et on a été beaucoup plus physiques. Ils étaient cinq défenseurs de l’autre bord. On a essayé de les épuiser au maximum au fur et à mesure qu’on finissait nos mises en échec. On a récolté le bénéfice de ça.»

L’Assurancia a grugé l’écart petit à petit et c’est Alexandre Tremblay qui a créé l’égalité et marqué le but qui a fait la différence sur une superbe pièce de jeu. «Jonathan Bellemare m’a fait une belle passe et j’ai juste eu à donner la rondelle à Alex. C’est un but important qui nous a donné la victoire et ça fait du bien de faire un beau jeu comme ça», a ajouté le numéro 26.

Étienne Marcoux protégeait le filet pour l’Assurancia et il a été victime des trois buts rapides des Marquis dans la première moitié de l’engagement initial, mais il s’est montré intraitable par la suite. «Comme gardien, on dit qu’il faut avoir la mémoire courte. Si tu commences à penser que tu vas te faire marquer sur le prochain lancer, c’est certain que tu vas te faire marquer. J’ai pris de l’expérience avec toutes les années que j’ai jouées et ça me sert dans des matchs comme ça.»

Même s’il a été moins occupé en deuxième et en troisième, Étienne Marcoux devait rester vigilant et concentré. Avec une avance de 4-3, rien n’était acquis pour l’Assurancia. «On sait qu’ils ont beaucoup de joueurs qui sont capables de marquer des buts et même si tu leur donnes peu d’espace, ils sont capables de te faire payer le prix. On a vraiment bien joué ça en ne leur donnant pas grand chance de marquer en fin de match pour aller chercher la victoire en temps régulier.»

Victoire en tirs de barrage

L’Assurancia a commencé sa fin de semaine jeudi soir dernier en étant de passage au Colisée Cardin de Sorel-Tracy pour y affronter les Éperviers. Les Thetfordois sont repartis avec une victoire de 3-2 en tirs de barrage. «On est contents de la victoire malgré notre performance. On n’a pas sorti le gros match, mais il manquait encore plusieurs joueurs réguliers dans l’alignement et ç’a paru. On est toutefois parvenus à remporter le match», a expliqué Maxime Lecours qui a inscrit le premier but dès la première vague en fusillade.

Après que Philippe Cadorette eut bloqué les deux tireurs des Éperviers, Jonathan Bellemare a marqué le but de la victoire. «C’est l’une de mes forces d’amener de l’offensive et ça m’a fait plaisir de contribuer dans un match serré comme celui-là.»

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des