L’E2RT bonifie son offre de service pour ses cinq ans

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
L’E2RT bonifie son offre de service pour ses cinq ans
Le maire Marc-Alexandre Brousseau, le préfet Paul Vachon, le président du conseil d'administration de l'E2RT Raymond Cimon, l'ambassadrice et photographe Lynn Gosselin et le directeur général de l'E2RT Jamee St-Hilaire (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

L’Espace entrepreneuriat région Thetford (E2RT) a procédé le mardi 11 février à l’inauguration de sa nouvelle Suite créative dans le cadre de son cinquième anniversaire de fonctionnement.

Situé au troisième étage de l’incubateur, cet espace de travail coopératif destiné à la création de contenu profitera entre autres aux photographes, vidéastes, vlogueurs et gestionnaires de communauté dans la réalisation de leurs mandats. Il comprend d’ailleurs tout l’équipement nécessaire, en plus de bureaux de travail.

«Ce studio s’adresse notamment aux photographes amateurs ou professionnels ou encore aux entrepreneurs de la région qui ont besoin de prendre des images pour leurs produits. Dans le domaine créatif, ça peut coûter de 5000 $ à 10 000 $ en équipements. C’est dispendieux, surtout lorsque l’on se part en affaires. Nous venons donc répondre à cette problématique», a mentionné le directeur général de l’E2RT Jamee St-Hilaire.

Pour lancer cette nouvelle offre de service, l’E2RT a sollicité l’expertise de la photographe Lynn Gosselin qui agira à titre d’ambassadrice pour les années 2020 et 2021. Elle mettra à la disposition des incubés, professionnels, travailleurs autonomes et des organisations des ateliers portant sur l’art de la photographie et ses multiples techniques.

«C’est un bel honneur et tout le plaisir est pour moi. Je crois à l’E2RT depuis le début. Je vais m’amuser là-dedans. J’aurais beaucoup aimé bénéficier de cela», a-t-elle exprimé.

La Suite créative a été aménagée dans des locaux situés au 3e étage de l’E2RT.

Impact positif

Depuis 2015, plus de 60 entreprises ont bénéficié des services d’accompagnement de l’E2RT, créant ainsi 150 emplois directs sur le territoire de la MRC des Appalaches. Plus d’une centaine de promoteurs ont également partagé les salles de formation pour y suivre le programme «Lancement d’une entreprise» développé par le CFP le Tremplin.

«Nous avons passé au travers des cinq premières années et cela nous permet de penser à l’avenir de façon positive», a affirmé le président du conseil d’administration Raymond Cimon.

Selon lui, l’appui financier qu’a obtenu l’E2RT de la part de Développement économique Canada (DEC) lui a permis de livrer la marchandise et de développer différentes façons de faire.

«Depuis un an, nous avons pris un envol extraordinaire. Nous avons des entreprises très performantes et nous accélérons leur développement. C’est quelque chose d’important. L’entente avec DEC se terminera le 31 mars. Nous aurons à travailler ensemble et je sais que nous pourrons compter sur les intervenants de la région», a-t-il dit.

Partager cet article

1
Laisser un Commentaire

avatar
1
0
0
 
0
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] est fière de contribuer au succès de l’E2RT. L’annonce de l’ajout de la suite créative et le lancement de sa vidéo promotionnelle pour ses 5 ans démontre tout le potentiel de […]