Le Renaissance inaugure sa troisième et dernière phase

Le Renaissance inaugure sa troisième et dernière phase
Les promoteurs et leurs invités ont procédé à la traditionnelle coupe du ruban. (Photo : Courrier Frontenac – Claudia Fortier)

Le complexe immobilier pour retraités Le Renaissance situé sur la rue Monfette Est à Thetford Mines a inauguré sa troisième et dernière phase, le mardi 11 février. Cet ajout de 51 nouvelles unités pour 9,5 millions $ porte l’investissement total à 25 millions $.

Cette partie comprenait également un réaménagement des installations, notamment l’agrandissement de la salle à manger et le déplacement de la salle de quilles. L’immeuble au complet comprend maintenant 202 logements.

«La première construction a commencé en 2015 et nous avons ouvert en 2016. La deuxième phase a été réalisée en 2018, alors que la dernière a été complétée en 2019. Nous avons présentement 235 résidents. Il reste quelques appartements disponibles, mais ça va très vite au niveau de la location. Nous devrions finaliser cela autour de 250 résidents», explique le directeur général Vincent Fauteux.

Soulignons que le complexe emploie une cinquantaine de personnes pour la confection des repas, l’entretien, l’assistance et les services de toutes sortes.

Par ailleurs, les promoteurs sont présentement en démarches afin d’occuper le reste du terrain qu’ils ont acquis et qui va jusqu’à la rue Ste-Marthe, en arrière du Super C. «Nous lançons des perches. Nous voyons évidemment plusieurs possibilités, mais à ce jour, nous ne pouvons pas nous prononcer», indique M. Fauteux.

Ce dernier ajoute qu’idéalement, ce serait un projet en cohésion avec la résidence, par exemple à usage partiellement commercial. D’autres types d’hébergements pour de la clientèle plus active ou en perte d’autonomie seraient également considérés.

Partager cet article

1
Laisser un Commentaire

avatar
1
0
0
 
1
CLAUDE BÉDARD
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
CLAUDE BÉDARD
Invité
CLAUDE BÉDARD

J’AI HÂTE DE VENDRE.