Défaite des filles et victoire des garçons chez les Filons basket

Communiqué
Défaite des filles et victoire des garçons chez les Filons basket
(Photo : Gracieuseté - Mélodie Roy)

Le défi était de taille pour les équipes féminine et masculine de basketball des Filons du Cégep de Thetford qui visitaient les Dynamiques de Sainte-Foy, vendredi.

Dans un premier temps, les Filons affrontaient les meneuses au classement et, malgré qu’elles aient offert une bonne opposition, elles ont dû s’incliner 62 à 52. Quant aux porte-couleurs masculins, ils sont demeurés au plus fort de la lutte pour le premier rang tout en distançant leurs rivaux de la soirée qui les suivaient au classement, l’emportant par la marque de 100 à 63.

Confrontées à la meilleure équipe du circuit et qui n’avait été victime que d’une seule défaite en dix rencontres jusque-là, les Filons avaient tout un défi devant elles en sautant sur le terrain pour faire face aux Dynamiques. Malgré l’écart entre les deux équipes au classement, les Thetfordoises n’ont pas semblé complexées et se sont bien battues. Toutefois, un relâchement au troisième quart leur a été fatal et les Dynamiques en ont profité pour filer vers un triomphe de 62 à 52.

En dépit de la défaite, l’entraîneur des Filons retenait de belles choses de la part de ses joueuses à l’issue du match. «La rencontre a été serrée, mais on a manqué de rythme au troisième quart et l’adversaire en a profité pour creuser l’écart. Nous étions moins actives, c’est devenu plus difficile d’inscrire des points et les filles se sont un peu découragées. Malgré cela, on a réduit l’avance des Dynamiques au dernier quart. Dans l’ensemble, j’ai vu un effort constant et une belle énergie. C’est un de nos meilleurs matchs», de mentionner Alex Katahwa.

Celui-ci apprécie le changement qui s’opère actuellement au sein de son équipe. «Même dans les moments plus difficiles, les filles restent unies. Nous sommes dans une transition, dans un changement de culture. D’ailleurs, depuis Noël, on sent ce changement. Les filles sont davantage à l’écoute et travaillent plus fort. Nous sommes une équipe talentueuse, mais il reste encore beaucoup de petites choses qu’on ne fait pas. On y travaille et on cherche des moyens d’y remédier. Il y a de plus en plus de positif et je lève mon chapeau aux joueuses», a-t-il dit.

Au plus fort de la course

Chez les garçons, victorieux à leurs cinq sorties précédentes, les Filons tentaient de prolonger cette série de succès et, du même coup, de demeurer au plus fort de la lutte pour le premier rang. Pour ce faire, ils devaient toutefois parvenir à freiner les Dynamiques qui les pourchassaient et qui n’accusaient que deux points de retard sur eux au classement. Un bon début de match leur a pavé la voie vers une victoire de 100 à 63 et leur a également permis de maintenir la pression sur les Lions de St-Lawrence en première position.

L’entraîneur Jacques Paiement acceptait la victoire avec humilité, tout en reconnaissant que les siens devront corriger certaines facettes. «On a bien commencé en se donnant une bonne avance, mais nous avons été nonchalants par la suite. On est quand même parvenus à creuser l’écart en raison de nos qualités athlétiques, mais j’ai senti de la nonchalance pendant la deuxième demie. Ç’a été à l’image de notre semaine d’entraînement qui a été plus difficile avec quelques joueurs qui étaient malades. Le résultat est correct, mais on devra s’appliquer à être mieux concentré pour atteindre notre objectif de remporter tous nos matchs d’ici la fin», de souligner le pilote du Noir et Or.

Sa troupe se prépare maintenant à livrer ce qui devrait s’avérer le match de l’année, vendredi, puisqu’elle recevra les meneurs au classement, les Lions de St-Lawrence. Les Filons voudront certes venger la défaite de 97 à 86 subie plus tôt cette saison face à ces mêmes adversaires. Une victoire des Filons leur permettrait de rejoindre les Lions au premier rang.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires