Plus de 50 millions $ d’investissements en 2019

Communiqué
Plus de 50 millions $ d’investissements en 2019
Selon le maire Marc-Alexandre Brousseau, l’année 2020 en sera une charnière en raison du dépôt du rapport du BAPE. (Photo : gracieuseté)

Le maire de Thetford Mines, Marc-Alexandre Brousseau, a profité de la tenue de la réception civique annuelle des gens d’affaires, le 30 janvier, pour dresser le bilan de l’année 2019. Dans les 12 derniers mois, plus de 50 millions $ ont été investis sur le territoire de la Ville.

«L’année 2019 a encore une fois été le théâtre de nombreux projets. Des investissements majeurs ont été réalisés, et ce, tant dans les domaines industriel que résidentiel. De plus, de nombreux commerces ont vu le jour. Ce qui est frappant et très positif, c’est la réhabilitation des sites qui se poursuit avec des projets vraiment stimulants tels que les appartements de WilBil Immobilier sur le site de l’expo agricole, les promenades St-Noël qui reprennent vie sous le nom de Quartier Thetford, Location d’outils Thetford qui déménagera dans un nouvel édifice sur le site de Pièces d’autos Robert ainsi que l’ancienne église Sainte-Marthe devenue Le Vitrail», a mentionné le maire.

Les montants investis en 2019 se répartissent en 24 nouvelles constructions résidentielles et huit non résidentielles majeures, un bilan en hausse par rapport à l’an dernier. De ce nombre, les trois chantiers majeurs sont la relocalisation du concessionnaire Hyundai Ruby Auto (2 400 000 $), le nouveau Centre de santé dentaire de Thetford (804 000 $) et l’entreprise Location d’Outils Thetford (1 400 000 $).

Aussi, plusieurs projets d’agrandissement d’envergure ont été enregistrés. Parmi ceux-ci, mentionnons Serie-Act qui a investi 5 289 000 $, la ferme D.M. Groleau qui chiffre les travaux de son bâtiment agricole à 1 200 000 $, les entreprises Équipement Pomerleau et CIF, dont les permis s’élèvent respectivement à 720 000 $ et à 689 000 $.

L’année 2020 s’annonce prometteuse puisque déjà plusieurs projets sont en cours ou verront le jour d’ici peu, notamment le parc urbain au Centre historique de la Mine King, le nouveau Programme particulier d’urbanisme pour le centre-ville et la relocalisation du Service d’urbanisme de la Ville.

«Notre ville est en bonne santé. Le développement bat son plein et les statistiques immobilières sont bien au-dessus de la moyenne du Québec. Nous pouvons en être très fiers! Par contre, l’année 2020 demeure une année charnière puisqu’une étape importante sera réalisée avec le dépôt du rapport du BAPE. Nous avons l’occasion de faire valoir notre point de vue et de présenter en profondeur la situation que nous vivons. Nous espérons être entendus et, surtout, considérés. Les décisions découlant du rapport auront un impact majeur sur l’avenir de notre ville», a conclu Marc-Alexandre Brousseau.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des