La région perd l’un de ses grands hommes

Opinion
La région perd l’un de ses grands hommes
(Photo : Depositphotos.com)

C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le décès de Louis Jolicoeur la semaine dernière. Je n’ai pas pu retenir mes larmes et en même temps me venait un sourire alors que je revivais certaines rencontres que j’ai eu la chance d’avoir avec cet homme de culture, de savoir et de générosité.

Je dis bien la chance et non le privilège, car tous pouvaient l’aborder, riches ou pauvres, jeunes ou vieux; cet homme adorait partager, apporter ses connaissances aux autres, mais également apprendre de l’autre. Il était de ceux qui croient que chaque personne peut nous apporter quelque chose, pourvu que l’on prenne le temps de les écouter.

Le milieu de l’éducation doit beaucoup à ce pédagogue hors pair tout comme le monde communautaire pour lequel il avait un profond attachement, sans oublier le milieu culturel qu’il incarnait ou le secteur coopératif qu’il a toujours défendu.

Un homme de conviction s’est éteint aujourd’hui. Faisons en sorte qu’il continue à vivre dans nos mémoires, car c’est toute une région et même au-delà qui vient de perdre l’un de ses illustres représentants. Il a maintenant rejoint sa conjointe pour qui il avait cet amour inconditionnel.

Reposez en paix M. Jolicoeur.

Mario Dufresne
Thetford Mines

Partager cet article

3
Laisser un Commentaire

avatar
2
1
0
 
3
Michele JolicoeurMaryse JolicoeurPhilippe Jolicoeur
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Philippe Jolicoeur
Invité
Philippe Jolicoeur

Bonjour Monsieur Dufrene
Étant le garçon de Louis Jolicoeur
Vos mots nous touchent énormément, merci du fond du cœur .Vos beaux décrivent à la perfection la vision que nous avions de notre père.

Merci

Maryse Jolicoeur
Invité
Maryse Jolicoeur

Monsieur Dufresne,

Vous avez bien raison cet homme a touche plusieurs vies et nous en gardons tous un doux souvenir. Il fut un oncle exceptionnel pour nous tous toujours a l’écoute et avec un sens de l’humour bien a lui. Il me serait impossible de ne pas mentionner son dévouement envers sa chère epouse de meme que ses enfants et petits enfants.

Michele Jolicoeur
Invité
Michele Jolicoeur

Monsieur Dufresne
Vous avez toute à fait raison. Je n’aurais pas décrit mon Parrain aussi bien que vous l’avez fait.
Oncle Louis as touché le coeur de bien des gens non seulement à Thetford Mines et partout où il as enseigné mais dans nôtre famille aussi. Il laisse un immense vide dans nos coeurs. Merci de si bien le d’écrire comme vous l’avez fait. Je vous en suis très reconnaissante.
Bien à vous Michele Jolicoeur