Deux « amis de cœur » interpellés pour rassemblement interdit à Thetford Mines

Deux « amis de cœur » interpellés pour rassemblement interdit à Thetford Mines

Un homme et une femme âgés dans la vingtaine pourraient recevoir chacun une amende de 1000 $ en raison de leur non-respect des mesures de rassemblements interdits liés à la pandémie de COVID-19.

Les « amis de cœur » qui ne résident pas ensemble ont été rencontrés par les policiers le lundi 6 avril vers 18 h dans un appartement de la 9e rue à Thetford Mines. Il ne s’agissait pas de la demeure de la femme.

Ils avaient déjà été avisés du décret concernant les rassemblements, l’homme le 2 avril et la femme le 5 avril. Les policiers les ont informés qu’un rapport d’infraction général sera rédigé pour le non-respect des règles et qu’une amende de 1000 $ pourrait leur être imposée par le Bureau des infractions du Québec. La femme a quitté les lieux à la demande des policiers.

La Sûreté municipale a reçu au cours de la journée d’hier une dizaine d’appels en lien avec le respect des mesures gouvernementales.

« Les policiers sont présents et continueront d’intervenir de manière efficiente, tout en exerçant les pouvoirs qui leur sont accordés dans le contexte d’urgence sanitaire », a indiqué le service de police par voie de communiqué.

Rappelons que seuls la Sûreté du Québec et le Service de police de la Ville de Montréal sont pour l’instant autorisés à remettre immédiatement des constats d’infraction dans une pareille situation.

À lire – Consignes de non rassemblement : moins de tolérance

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
8 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
gral67
gral67
6 mois

Vraiment….dans ma Chère Ville natale, experte en tickets de tous genres… et en rues délabrées de nids de poules de l’amour, l’amour n’est malheureusement pas plus plus fort que la Police…..Chapeau pour le discernement, ça nous fait encore du nom….!

Annick
Annick
6 mois
Répondre à  gral67

Là n’est pas la question, nous sommes en pandémie et il y a certaines règles à respecter, ce qu’ils n’ont pas fait. De plus ils avaient déjà été avertis. Donc ce n’est pas la faute à Pierre, Jean, Jacques..ils sont responsables de leurs actes. Va t’il falloir faire comme pour les enfants et de répéter et répéter, combien de fois avant de mettre une sanction, en cette situation de crise qui s’aggrave d’heure en heure, nous avons plus de temps de répéter. C’est simple comme consigne et facile à faire, rester chez vous et le moins de contacte possible. Que tu sois en amour ou pas!!

gral67
gral67
6 mois
Répondre à  Annick

On devrait alors envoyer tous nos policiers pour 72 heures à Boisbriand ils y feraient un BON Ménage !

Isabelle Begin
Répondre à  Annick

Vous avez entietement raison

Gili
Gili
6 mois
Répondre à  gral67

Bien raison,la ville n’a pas d’argent pour faire vivre sa police.Ils doivent donner le plus de tickets possibles pour être sur le tableau d’honneur: taxes de bienvenue à la sortie de Robertson ainsi qu’à la sortie de Black Lake .Allez faire un tour sur la rue Rousseau ou la 9 e. Un chemin de cabane est mieux entretenu.

Julie j
Julie j
6 mois

Pourquoi pourrait recevoir un amende au lieu de recevoir..ils avaient déjà été avisé c est pas comme ci
étaient pas avises …non

Normand Guertin
Normand Guertin
6 mois

Il y a plein d’industries qui opèrent et qui ne sont pas des services essentiel.