Le propriétaire des Blue Sox anticipe de lourdes pertes financières

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Le propriétaire des Blue Sox anticipe de lourdes pertes financières
François Lécuyer évalue le manque à gagner entre 60 et 70 %. (Photo : Gracieuseté - Nathalie Miclette LBMQ)

Alors que la saison de baseball n’est toujours pas assurée en raison de la pandémie de COVID-19, l’entité qui opère les Blue Sox de Thetford Mines et les Expos de Sherbrooke, Baseball in Motion, anticipe déjà une diminution de son chiffre d’affaires entre 60 et 70 %.

Par voie de communiqué, le président et propriétaire François Lécuyer a indiqué que les revenus provenant des abonnements de saison, des billets à l’unité, des partenariats de visibilité ainsi que la vente des concessions ne seront pas au rendez-vous cette année, et ce, même s’il devait y avoir une saison 2020. À l’inverse, les dépenses d’exploitation, de transport et d’hébergement demeureraient inchangées.

M. Lécuyer estime qu’il y aura donc un énorme manque à gagner pour les organisations qui devront, selon lui, demander l’aide des Municipalités et des différents paliers de gouvernement, car pour l’instant aucun appui financier ne s’applique aux équipes.

De plus, dans le contexte actuel, Baseball in Motion a décidé de ne pas solliciter ses commanditaires si jamais la saison devait se mettre en branle. « Il n’est pas vrai que je vais demander des sommes d’argent à des entreprises partenaires de mes équipes dans une telle crise. La situation financière est extrêmement précaire pour plusieurs, alors je me vois très difficilement leur demander quoi que ce soit. Si saison il y a, nos partenaires qui étaient avec nous en 2019 seront renouvelés tout à fait gratuitement et même chose pour les nouveaux qui avaient pris engagement pour cette année », a précisé M. Lécuyer.

Baseball in Motion entend faire part de sa décision finale quant à une possible participation de ses deux équipes dans les prochains jours. Il faut savoir que les gouverneurs de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ) doivent se rencontrer le samedi 16 mai afin de faire une mise à jour sur les derniers développements, date à laquelle la saison devait prendre son envol.

« Naturellement, nous sommes tous en attente des directives du gouvernement, de la Santé publique et de Baseball Québec. Par contre, si jamais nous avons l’aval des autorités et que nous pouvons avoir un semblant de saison en 2020, nous allons évaluer, de notre côté, si les conditions sont favorables, sécuritaires et logistiquement faisables. Cela indépendamment à ce que la LBMQ et les sept autres formations décideront », a déclaré M. Lécuyer.

À son avis, il est également important de tenir compte de la situation des frontières puisque plusieurs joueurs en provenance des États-Unis, mais également de la grande région de Montréal et de Laval font partie de l’équation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback

[…] À lire : Le propriétaire des Blue Sox anticipe de lourdes pertes financières […]