Interconnexion des Appalaches-Maine : Isabelle Lecours à l’écoute

Communiqué
Interconnexion des Appalaches-Maine : Isabelle Lecours à l’écoute
La députée de Lotbinière-Frontenac souhaite que le tracé retenu soit celui qui a le moindre impact et la meilleure acceptabilité sociale. (Photo : Gracieuseté)

La députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours, suivra avec attention les consultations qui se tiendront auprès de la population dans le cadre du projet de construction d’une ligne de transport entre le poste des Appalaches et le Maine afin d’accroître la capacité d’échange énergétique entre le Québec et la Nouvelle-Angleterre.

Dans le contexte du processus d’autorisation du projet, Hydro-Québec a déposé auprès du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques à l’été 2019 une étude d’impact sur l’environnement qui présente le tracé retenu dans le cadre du projet. Depuis, un tracé alternatif a été proposé et Hydro-Québec souhaite maintenant entendre la population sur celui-ci.

Les citoyens concernés et invités à se prononcer sont les résidents de Thetford Mines et de Saint- Joseph-de-Coleraine. Par la suite, la population aura également un autre rendez-vous à l’occasion des travaux du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).

« En bout de piste, je souhaite que le tracé retenu soit celui qui a le moindre impact environnemental, économique et qui aura la meilleure acceptabilité sociale. J’encourage donc les citoyens à se prononcer tant dans le cadre de la consultation actuelle tenue par Hydro-Québec que dans le cadre des audiences du BAPE à venir »,  de dire Isabelle Lecours.

Rappelons que l’expertise du Québec en matière d’hydroélectricité est reconnue internationalement et que son exploitation et son exportation constituent une priorité du gouvernement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires