L’initiative « Chez nous d’abord » est relancée

L’initiative « Chez nous d’abord » est relancée
Des autocollants de l’initiative « Chez nous d’abord » seront bientôt distribués afin d’en faire la promotion. (Photo : gracieuseté)

La Jeune chambre de commerce de la région de Thetford (JCCRT), en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie de Thetford Mines (CCITM), relance l’initiative d’achat local « Chez nous d’abord » auprès de la population de la MRC des Appalaches.

L’objectif est d’encourager les gens à soutenir leurs commerces de proximité en partageant leurs coups de cœur ou leurs achats sur les réseaux sociaux en utilisant le mot-clic #ChezNousDabord. De plus, un autocollant sera disponible et distribué prochainement afin que la population puisse démontrer son appui envers l’économie locale.

« C’est la même initiative qui avait été lancée par la CCITM en 2008-2009. Nous la remettons au goût du jour avec des couleurs qui sont propres à la Jeune chambre et à la CCITM », a expliqué le vice-président aux communications à la JCCRT, Jamee St-Hilaire.

Ce dernier a souligné que le virage en ligne permettra de créer un mouvement afin de renforcer le sentiment d’appartenance entre la population et leur commerce de proximité. « Nous prenons le pari qu’il n’y a rien de mieux qu’un client satisfait pour faire de la pub gratuite sur les réseaux sociaux », a indiqué M. St-Hilaire.

Depuis le début de la pandémie, plusieurs initiatives ont vu le jour sur le Web afin d’encourager l’achat local comme le Panier bleu du gouvernement du Québec et la nouvelle plateforme jacheteregionthetford.ca. Des initiatives citoyennes ont aussi eu lieu dans la région comme la mise sur pied d’un groupe de soutien aux PME créé par le conseiller municipal Jean-François Delisle. « Chez nous d’abord » vise donc à poursuivre ces efforts.

« La Jeune chambre de commerce, en collaboration avec la CCITM, encourage la population, aujourd’hui plus que jamais, à consommer localement. C’est en nous posant la question ‘’est-ce que tu as pensé magasiner chez nous d’abord’’ chaque fois que nous allons faire tourner notre économie locale. En terminant, je reprendrais ce que le ministre de l’Économie Pierre Fitzgibbon a mentionné lors du lancement du Panier bleu. Si chaque foyer de la province achetait 5 $ de plus par semaine de produits québécois, c’est un milliard $ de plus que nous aurions dans l’économie. Imaginez la différence que nous pouvons faire dans notre milieu », a conclu Jamee St-Hilaire.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires