Le Centre de services scolaire des Appalaches se met en place

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Le Centre de services scolaire des Appalaches se met en place
Le changement de nom s'accompagne d'une nouvelle image uniformisée. (Photo : Gracieuseté)

La Commission scolaire des Appalaches est officiellement devenue le lundi 15 juin le Centre de services scolaire des Appalaches.

Cette nouvelle appellation s’inscrit dans le cadre de la loi 40 adoptée sous bâillon l’hiver dernier et qui transforme les commissions scolaires de la province en centres de services.

Le directeur général, Jean Roberge, a mentionné que ce changement a nécessité beaucoup d’organisation. « En raison de la pandémie, il y a des choses qui ont été retardées. Nous travaillons en étroite collaboration avec le secrétaire général de notre organisation qui s’occupe davantage du volet légal. Nous sommes aussi en train de préparer nos documents. Cela amène de nombreuses tâches administratives auprès de nos fournisseurs et des instances gouvernementales. »

Le conseil des commissaires actuel demeurera en place jusqu’au 30 juin. Le nouveau conseil d’administration se réunira pour une première fois le 20 octobre prochain. « Il sera composé de 15 personnes, dont cinq membres du personnel, de cinq parents choisis dans cinq districts différents et de membres de la communauté », a précisé M. Roberge.

Ce dernier s’attend à ce qu’une période d’adaptation soit nécessaire. « Nous étions habitués de travailler avec un conseil des commissaires et nous devrons désormais le faire avec un conseil d’administration. Cela demandera une période d’ajustement et nous amènera à revoir nos façons de penser. C’est un beau défi », a-t-il dit.

Le directeur général a d’ailleurs tenu à saluer l’implication des commissaires, dont plusieurs étaient en poste depuis de nombreuses années.  « J’ai passé trois belles années et demie. Nous avions développé une belle relation. Maintenant, le ministère de l’Éducation nous dirige vers un conseil d’administration. Nous allons nous adapter et apprendre à travers tout cela », a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires