Un nouveau nom et une nouvelle image pour le CTMP et Oleotek

Un nouveau nom et une nouvelle image pour le CTMP et Oleotek
Les nouvelles images de marque représenteront davantage la mission des deux centres qui s’est élargie au cours des années. (Photo : gracieuseté)

Les centres de recherche du Cégep de Thetford, soit le Centre de technologie minérale et de plasturgie (CTMP) et Oleotek, ont dévoilé un nouveau nom et une nouvelle image de marque qui représenteront davantage leurs services qui se sont élargis au cours des années.

Ainsi, le CTMP sera désormais appelé Coalia. Pour la directrice Annie Rochette, ce changement est en lien avec l’élargissement du champ d’expertise aux matériaux avancés depuis 2013.

« Notre mission est de soutenir les entreprises québécoises des secteurs de la technologie minérale et de la plasturgie dans leurs efforts d’innovation. Nous offrons également des services de recherche appliquée et d’assistance technique en lien avec les matériaux avancés. Notre ancien nom ne reflétait aucunement cette expertise. Ce changement permet d’éviter la confusion avec l’acronyme CTMP et assure la modernisation de notre image, qui fut créée en 1984. Ce changement marque définitivement un tournant dans l’histoire du centre », souligne-t-elle.

Le nom Coalia évoque le travail collaboratif et le partenariat. Il désigne donc la coopération avec les clients et la recherche de solutions. « Le ‘’Co’’ est le préfixe latin signifiant ‘’avec’’, tandis que ‘’alia’’ réfère à ‘’allier, alliage, alliance‘’, qui illustre la complémentarité des expertises que l’on retrouve chez Coalia. De plus, le nouveau nom est court, évocateur et simple à retenir », précise Mme Rochette.

Oleotek devient Kemitek

Pour sa part, Oleotek sera maintenant appelé Kemitek. Selon le directeur général David Berthiaume, ce changement s’imposait aussi étant donné l’élargissement de la mission du centre en 2016, soit de l’oléochimie industrielle vers la chimie verte et le pilotage de procédés. « Kemi » vient du grec et signifie « chimie », tandis que « tech » représente tout le volet innovation et développement technologique.

« Le fondement du changement de nom est de mieux refléter notre mission à la suite de son élargissement et d’être mieux reconnu par un plus grand nombre d’entreprises ayant des besoins d’innovation dans le secteur de la chimie. Nous avons opté pour ce nom puisqu’il est plus évocateur du secteur d’activité de notre centre et il est plus facile à associer aux thèmes de la chimie verte et de la mise à l’échelle de procédés », explique M. Berthiaume.

Le projet d’agrandissement de Coalia

Concernant le projet d’agrandissent de Coalia nécessitant des investissements de près de 5,6 millions $ et annoncé en novembre dernier, la Coordonnatrice des communications au Cégep de Thetford, Édith Jacques, confirme qu’il n’est pas retardé en raison de la COVID-19. Celui-ci est prévu pour l’automne.

Rappelons que ces investissements lui permettront d’agrandir ses locaux situés au Cégep de Thetford de 40 %, ainsi que d’acquérir de nouveaux équipements de pointe valant près de 3 millions $. Certains de ceux-ci seront d’ailleurs uniques au Québec. L’agrandissement de 490 mètres carrés sur la façade nord-est du bâtiment et le réaménagement de 240 mètres carrés des locaux déjà existants incluront deux laboratoires de traitement de minerai, trois laboratoires de préparation et de caractérisation, un laboratoire de nanotechnologies, une salle multifonctionnelle et des bureaux. Les laboratoires de caractérisation des polymères, de traitement de minerai et de chimie seront quant à eux réaménagés.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des