Une enseignante du Cégep de Thetford reçoit le prestigieux Prix du ministre

Communiqué
Une enseignante du Cégep de Thetford reçoit le prestigieux Prix du ministre
Nadia Paquet a remporté un prix de 10 000 $ en guise de récompense pour sa créativité et son engagement. (Photo : gracieuseté)

Nadia Paquet, enseignante en Technologie minérale au Cégep de Thetford, est lauréate du prestigieux Prix du ministre, volet Reconnaissance de l’excellence en enseignement – Prix de l’innovation numérique au niveau collégial. Il s’agit d’une première dans l’histoire de l’établissement thetfordois.

Les Prix du ministre visent à récompenser des enseignants du collégial et du premier cycle universitaire. Les lauréats se démarquent par leur engagement, leur inventivité et leur façon d’innover en créant des ressources pédagogiques actuelles et en adaptant leurs méthodes d’enseignement afin de les rendre plus efficaces. Seuls 27 professionnels de l’enseignement supérieur obtiennent cette distinction chaque année.

En 2017, Nadia a amorcé avec son collègue Jean-François Huard un projet visant à développer une simulation en réalité virtuelle permettant de repousser les limites de l’apprentissage en classe. Ensemble, ils ont élaboré un scénario de réalité virtuelle permettant aux étudiants de vivre une situation en lien avec la santé et la sécurité sur un chantier minier. Implantée dans les cours depuis la session d’hiver 2019, cette nouvelle méthode d’apprentissage est très appréciée des étudiants du programme qui, grâce à cette technologie, peuvent maintenant faire face de façon concrète à une problématique réelle du métier et acquérir de l’expérience. Par ailleurs, le fait que la simulation fasse appel aux sens et aux émotions favorise la rétention d’information de manière durable chez les étudiants.

La direction du Cégep se dit très fière de cet accomplissement de la part de l’une de ses enseignantes. Le dévouement des professeurs envers les étudiants est un élément des plus importants qui joue un rôle essentiel dans leur réussite et leur niveau de motivation.

« Nous sommes extrêmement fiers du travail que Nadia a accompli. Il s’agit d’une enseignante dynamique et impliquée, toujours prête à innover et à repousser les limites de l’enseignement pour le bien-être de ses étudiants. Elle s’est impliquée de façon remarquable dans son projet de réalité virtuelle en investissant de nombreuses heures de recherche et en devenant l’une des instigatrices de cette technologie en enseignement collégial des mines au Québec. Il s’agit d’une véritable source d’inspiration pour l’ensemble du corps enseignant », a mentionné Marie-Chantal Roussin, directrice des études.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires