Plus de 3 millions $ en travaux routiers cette année à Thetford Mines

Plus de 3 millions $ en travaux routiers cette année à Thetford Mines
(Photo : gracieuseté)

La Ville de Thetford Mines a dévoilé la liste des travaux de réfection et de pavage qui seront réalisés sur ses routes en 2020. Le tout nécessitera des investissements de plus de 3 millions $.

Parmi les chantiers, mentionnons notamment la rue Caouette Ouest incluant l’intersection (501 000 $), le chemin du Lac Bécancour (375 000 $), la rue Flintkote (331 000 $) ainsi que la rue Turcotte entre Saint-Alphonse et Sainte-Marthe (276 000 $). La piste cyclable sera aussi prolongée cet été sur la 9e Rue, soit entre le pont et la rue Beauchamp, ainsi que sur la rue Turcotte, entre Saint-Alphonse et Sainte-Marthe.

À propos de la rue Caouette Ouest, le maire Marc-Alexandre Brousseau garde espoir que les travaux à l’intersection avec le boulevard Frontenac en collaboration avec le ministère des Transports (MTQ) pourront enfin être réalisés. Rappelons que le MTQ annonce depuis deux ans que des feux de circulation seront installés à cet endroit.

« De notre côté, ça fait longtemps que le budget est là. Nous avons eu plusieurs discussions avec le ministère et à moins d’un problème, ça devrait se faire cette année », a indiqué le maire en ajoutant qu’il est plus que temps que ce dossier se règle comme en fait preuve le récent accident à cet endroit.

Par ailleurs, le Service des travaux publics amorcera la réfection de la route du Sabot d’Or. Des citoyens du secteur se sont présentés à plusieurs reprises aux séances du conseil municipal au cours des dernières années afin de demander que la route soit remise en état. Cette année, les travaux seront effectués sur un tronçon de 200 mètres entre l’entrée de la porcherie et le gîte Ambrelane pour un montant de 100 000 $. Le chantier qui s’étalera sur plusieurs années pourrait coûter entre 1 et 1,5 million $ au total. Cette somme est sujette à changement selon les estimations plus précises qui se feront.

Investissements records

Les investissements sur les routes, les plus importants dans l’histoire de la Ville, proviennent de plusieurs sources, notamment du programme d’immobilisations et de projets spéciaux 2020 (1,6 million $) adopté au budget en décembre dernier ainsi que d’un montant de 440 000 $ qui n’avait pas été utilisé en 2019 en raison du dossier concernant l’amiante et des frais qui y étaient liés. De plus, le MTQ a accordé une aide financière de 990 119 $ dans le cadre du Programme d’aide à la voirie locale.

Concernant les travaux reportés l’an dernier, M. Brousseau a affirmé qu’ils devaient continuer à être réalisés même si les coûts liés à l’amiante sont toujours élevés. « Nous attendons le rapport du BAPE qui sortira bientôt. Nous espérons toujours que les règles s’amélioreront. C’est sûr que depuis ce temps, il y a des coûts qui ont diminué parce qu’il y a une concurrence qui s’est installée dans les sites de disposition, mais il y a encore de l’argent gaspillé par rapport à l’amiante. Ça, c’est clair. »

Enfin, notons que le calendrier de réalisation s’étendra jusqu’au 10 octobre prochain. « Nous aurons besoin de la patience des citoyens puisqu’il y aura des travaux partout en ville et plus que jamais », a souligné le maire.

Infrastructures et voirie

Du côté des infrastructures, la Ville réalisera un projet de rénovation des conduites d’égout et d’aqueduc ainsi que de la voirie dans le secteur des rues Saint-Hubert, Saint-Charles, Saint-Jacques et Du Pont. Ces travaux, estimés à près de 2,5 millions $, visent la diminution des débordements d’eaux usées par la séparation des conduites d’égout en plus de permettre la réfection des rues. De ce montant, une somme de 1 378 000 $ a été consentie par le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation dans le cadre du Fonds pour l’infrastructure municipale d’eau.

Liste des investissements 2020

• Rue Labbé, entre les rues Saint-Édouard et Saint-Nazaire : 130 000 $
• Chemin du Lac Bécancour : 375 000 $
• Rue Caouette Ouest, incluant l’intersection : 501 000 $
• Rue Lafontaine, entre les rues Perreault et Lapierre : 101 000 $
• Rue Flintkote : 331 000 $
• Rue Fortier, phase 3 de 3 : 130 000 $
• Rue Bennett, entre la Station des arts et la rue du Passage : 46 000 $
• Rue Turcotte, entre les rues Saint-Alphonse et Sainte-Marthe : 276 000 $
• Rue Maurice : 146 000 $
• Rue Monfette, phase 1 : 112 000 $
• Rue Saint-Alphonse Nord, entre la rue Turcotte et le chemin des Bois-Francs : 260 000 $
• Rue Laflamme, entre les rues Boucher et du Golf : 185 000 $
• Route du Sabot d’Or : 100 000 $
• Rue Simoneau, entre la 9e Rue Nord et la 10e Rue : 80 000 $
• Chemin du Lac-à-la-Truite : 95 000 $
• Rue Mooney Ouest, entre les rues Saint-Alphonse et Hazel, phase 1 de 2 : 170 000 $

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
7 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Jacques Drouin
Jacques Drouin
3 mois

Ça commence à être le temps de réparé nos rues…plus on attends plus que le coût va être élevé….très désolant de voir l’état de nos rues…est-ce qu’il y a eu un laissé aller de la ville ?

RN
RN
3 mois

Dommage de ne pas prolonger la piste jusqu.au domaine nature afin de rejoindre la piste sur Mooney. La 9ieme rue entre Beauchamp et Domaine nature n’est pas sécuritaire même pour les piétons. Alors il est essentiel de compléter ce tronçon.

Claude Grenier

On a oublié la rue jalbert, ça fait des années qu’on fait seulement des patches, on croirait une courte pointe.

Marquis Beaulieu
Marquis Beaulieu
3 mois

St Maurice au complet c est pathétique

Kevin Lapierre
Kevin Lapierre
3 mois

Quand estce que vous aller refaire le vieux chemin entre black lake thetford par le cartier mitchell ??? Pis pas juste l’asphalte la . Remettre la route au niveau et asphalte neuve ??? Sa pu de bon sens depuis 25ans

Normand
Normand
2 mois

La RUE DU LAC-NOIR et oui Secteur Black-Lake to Quartier Mitchel L’endroit ou nous pourrions refaire une des plus belle route avec des espaces avec plus de pavé de chaque coté, ce qui deviendrait multi une fonctionnel. Marcheur , bicycle, quadrimoteur, Vtt, SXS, en plus sans déranger personne autour. On a tous ce qu’il faut mais on ne veut pas on se fait bloquer. Donc à tous les bloqueurs trouver des solutions au plus vite.

gral67
gral67
2 mois

En autant que ces travaux ne soient pas tout le temps arrêtés si on a décelé quelques micros fibres d’amiante dans un mille carré entourant ceux ci……