La Municipalité d’Adstock accueille un nouveau membre dans son équipe

Communiqué
La Municipalité d’Adstock accueille un nouveau membre dans son équipe
André Collin, directeur adjoint de l’ingénierie à la Municipalité d’Adstock (Photo : gracieuseté)

La Municipalité d’Adstock a récemment procédé à l’embauche d’André Collin à titre de directeur adjoint de l’ingénierie. Sous la responsabilité de Carl Binette, directeur des travaux publics et de l’ingénierie, il aura à planifier, organiser, concevoir et analyser divers projets de développement d’infrastructures municipales tant pour faire avancer les projets locaux que d’exporter les services dans d’autres municipalités.

Nouvellement citoyen d’Adstock, M. Collin occupait, jusqu’à tout récemment, un emploi comme chargé de projet auprès d’une entreprise de construction située dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador. Mis à part cette expérience de travail gratifiante, il a développé au fil de sa carrière des compétences en gestion de projet. Son parcours professionnel est teinté d’une grande polyvalence acquise lors de ses emplois antérieurs, faisant de lui un candidat parfait pour ce poste.

Pour lui, cet emploi représente un avantage professionnel et personnel. « Depuis le début de ma carrière, je me suis déplacé un peu partout au Québec et à Terre-Neuve-et-Labrador. Cet emploi me permettra une stabilité auprès de ma famille et de mes proches en plus d’atteindre d’autres objectifs professionnels en tant qu’ingénieur junior en génie civil. Intégrer une municipalité active comme celle d’Adstock, c’est avoir la chance de mettre à profit mon bagage et d’acquérir de nouvelles compétences. »

« La venue de monsieur Collin au sein du département d’ingénierie était essentielle dans la poursuite de l’amélioration des différents secteurs de la Municipalité et son expertise fera avancer des dossiers importants. Nous n’arrivons pas à réaliser tous les projets demandés par les citoyens et je les comprends de ne pas vouloir attendre 10 ans avant de voir les travaux dans leur secteur. Nous avons évalué que de faire appel à des firmes externes nous coûterait plus cher que si nous possédions nos propres équipes à l’interne. En plus, cette embauche se fait dans le cadre d’une subvention, donc sans coût direct pour les contribuables », de mentionner le maire de la d’Adstock, Pascal Binet.

« Généralement, une municipalité d’environ 3000 habitants avec une équipe de travaux publics minimale peut réaliser environ un projet d’amélioration par année. Comme la Municipalité d’Adstock est composée de plusieurs secteurs dont chacun possède ses propres infrastructures indépendantes et vieillissantes, avec en plus des besoins croissants en immobilisation municipale, il est impossible d’en réaliser qu’un seul. Les besoins sont là, les ressources sont disponibles et la réalité est telle que le territoire d’Adstock est grand et qu’on ne peut pas toujours reporter les projets dans le temps », affirme la directrice générale, Julie Lemelin, qui compare la situation d’Adstock avec ses expériences municipales précédentes.

En fonction depuis le 1er juin, M. Collin se penche présentement sur la planification et la coordination des travaux de voirie pour l’année en cours. Dans les prochaines semaines, il aura également à travailler sur les dossiers de la gestion des actifs ainsi que sur le contrôle des débits d’eaux usées de Saint-Méthode, une situation problématique réclamée depuis quelques années par les citoyens du secteur.

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des