Masque obligatoire dans les lieux publics fermés

Par Stéphane Lévesque, Initiative de journalisme local
Masque obligatoire dans les lieux publics fermés
Le premier ministre François Legault (Photo : Capture d'écran)

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé aujourd’hui l’imposition du port du masque dans les lieux publics fermés. Cette nouvelle mesure sera mise en place à partir du samedi 18 juillet pour éviter, selon lui, de revenir en arrière.

« La fin de semaine prochaine, les vacances de la construction vont commencer. Il va y avoir beaucoup de déplacements d’une région à l’autre, mais on sait que le virus, lui, ne prend pas de vacances. On le voit avec le nombre de cas qui est en hausse depuis une semaine », a souligné M. Legault.

Les propriétaires auront d’abord la responsabilité de faire appliquer les règles, entre autres, dans les commerces de vente au détail, les entreprises de services et de soins, les cabinets, les services gouvernementaux, les salles de spectacle et les transports publics. Après une première phase de sensibilisation, des amendes pouvant aller de 400 $ à 6000 $ pourraient leur être imposées.

Le gouvernement évalue également la possibilité que des amendes soient émises à l’endroit de tous ceux et celles qui ne respecteront pas les consignes en place. Les enfants de moins de 12 ans ne seront toutefois pas tenus de porter un masque dans les lieux publics et aucune amende n’est prévue dans leur cas.

Notons qu’une fois la personne assise dans un lieu fermé public et à deux mètres de distance des autres, elle pourra retirer son masque. « Porter un masque, c’est ça la liberté », a indiqué François Legault en ajoutant que cela vaut mieux que le confinement.

Concernant les mesures comme la distanciation sociale et le nombre maximal de personnes dans les rassemblements, « Ce n’est pas demain qu’on va changer les consignes », a évoqué le premier ministre.

Avec la collaboration de Jean-Hugo savard

Partager cet article

4
Laisser un Commentaire

avatar
2
2
0
 
3
Mariejean-francois grondinFrance Morin
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
France Morin
Invité
France Morin

on n’a pas fini de voir fermer les commerces que ce soit vente au détail ou les restaurants c’est ca que ca va donner de porter des masques

jean-francois grondin
Invité
jean-francois grondin

c’est clair que pour moi que les restos et bars on va oublier ca pour un méchant boutte!! Le monde le voulait la girouette à Legault,,,ben ils l’ont, vous avez juste à vivre avec!! Quand t’es rendu à encourager le monde à se faire justice soit même dans les médias sociaux par dénonciations…ca démontre la profondeur de son jugement! Pas pour rien qu’il gouverne à coup de baillon…Y en a pas de jugement!!! Pas pour rien qu’on la province canadienne la plus contaminé au pays!!

Marie
Invité
Marie

Je suis tout à fait d’accord avec toi. Lorsque Legault dit «Porter un masque, c’est ça la liberté», indique François Legault en ajoutant que le masque vaut mieux que le confinement. « Mon œil, Legault, en donnant le Go et en obligeant le masque obligatoire, certaines personnes telles que moi, nous devrons retourner au confinement, c’est un manière détournée, parce que nous savons très bien que l’obligation de ce masque pour certaines personnes égale confinement. Quel plaisir avons-nous à aller dans un centre d’achat, à l’épicerie, à la pharmacie, avec une moitié de nous-même, avec ce masque qui entrave complètement notre… Read more »

trackback

[…] à partir du 18 juillet du port du masque dans les lieux publics fermés entraîne une autre vague d’inquiétude chez des commerçants qui font tout pour se maintenir à […]