Interconnexion Appalaches-Maine : 73 % des répondants en faveur de la variante

Interconnexion Appalaches-Maine : 73 % des répondants en faveur de la variante
En rouge, le tracé d'Hydro-Québec, et en bleu, la variante (Photo : Hydro-Québec)

Les résultats de la consultation auprès de la population effectuée par Hydro-Québec à propos de la variante de tracé pour la ligne d’Interconnexion Appalaches-Maine indiquent que 73 % des répondants sont en faveur de celle-ci. En effet, 473 citoyens (propriétaires ou riverains), entreprises ou organismes sur un total de 647 participants se sont dits favorables à la variante.

De plus, 18 répondants ont affirmé être défavorables, tandis que 80 ont indiqué n’avoir aucune préoccupation et 76 ont mentionné être indécis.

Rappelons qu’Hydro-Québec poursuit actuellement l’élaboration de son projet visant la construction d’une ligne de transport d’électricité d’environ 100 km entre le poste des Appalaches, situé à Saint‑Adrien‑d’Irlande et un point de raccordement à la frontière entre le Québec et le Maine. Dans la MRC des Appalaches, la nouvelle ligne traverserait les municipalités de Saint-Adrien-d’Irlande, Thetford Mines, Saint-Joseph-de-Coleraine, Disraeli Paroisse et Sainte-Praxède sur une distance totalisant 39,8 km.

La première partie de l’audience publique du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur ce projet s’amorcera d’ailleurs aujourd’hui (21 juillet) à 17 h.

Le tracé initialement proposé par Hydro-Québec passerait près des quartiers Provence et Hamel dans le secteur de Black Lake, ce à quoi la Ville de Thetford Mines s’oppose. La variante, inspirée d’une proposition de la Ville en août 2019, permettrait de contourner le secteur résidentiel de Black Lake par le sud-est, de passer à l’ouest du lac Caribou et de rejoindre le tracé retenu par Hydro-Québec à la hauteur du lac Noir. La MRC des Appalaches et la Ville de Thetford Mines avaient adopté une résolution en faveur de ce tracé différent au mois d’avril dernier.

Selon Hydro-Québec, « bien que techniquement réalisable, la variante proposée n’apparaît pas préférable » puisqu’elle « entraîne l’ouverture d’un nouveau couloir de lignes sur quelque 10 km de longueur, dont un peu plus de 7,5 km en milieu boisé, elle s’insère sur près de 5 km dans un paysage de collines boisées valorisé pour son aspect naturel, et elle sera visible à grande distance depuis plusieurs points de vue ».

La société d’État s’était néanmoins engagée à réaliser une consultation publique sur la variante. Celle-ci a eu lieu du 25 mai au 30 juin 2020. Dans son rapport, Hydro-Québec mentionne que « bien que les répondants se soient prononcés très majoritairement en faveur de la variante », elle soulève diverses préoccupations et plusieurs répondants souhaitent des modifications, notamment par rapport au développement dans le secteur de l’ancienne mine British Canadian ainsi que pour l’éloigner du quartier Vieux Black Lake. La société souligne aussi que la Municipalité de Saint-Joseph-de-Coleraine s’est prononcée en faveur du tracé initial. Si la variante est retenue, Hydro-Québec considère donc qu’elle « nécessiterait des analyses techniques et environnementales supplémentaires » ainsi que des « démarches additionnelles dans le milieu ».

L’acceptabilité sociale doit être au premier plan, dit le maire de Thetford Mines

Tout en remerciant les citoyens qui se sont informés sur le sujet et qui ont pris le temps de remplir le formulaire de consultation, le maire de Thetford Mines, Marc-Alexandre Brousseau, a indiqué par voie de communiqué qu’il est évident pour la Ville qu’Hydro-Québec doit réviser son tracé et mettre de l’avant la variante.

« Nous souhaitons que le sens même de cette »variante » soit respecté et que les modifications à y être apportées sachent satisfaire la majorité des gens de chez nous. Je suis convaincu que l’acceptabilité sociale de ce projet est le critère que l’on devrait mettre en premier plan. L’humain et son milieu de vie doivent, sans aucun doute, rester au cœur de cette décision », a soutenu M. Brousseau en ajoutant que la Ville déposera un mémoire au BAPE dans les prochains jours tout en incitant les gens à en faire autant si le sujet les inspire.

Les séances du BAPE seront entièrement webdiffusées en direct et en différé sur le site www.bape.gouv.qc.ca/fr ou sur la page Facebook @BAPEquebec. Toute personne intéressée pourra poser ses questions en direct devant la commission par téléphone ou par vidéo en s’inscrivant au registre sur le site Web du BAPE ou au 1 800 463-4732 à compter du 21 juillet à 17 h.

Pour consulter le rapport détaillé du processus de consultation : Complément de l’étude d’impact sur l’environnement

À lire : Interconnexion des Appalaches-Maine : lancement d’une consultation publique

À lire : Un tracé alternatif sera présenté au BAPE

À lire : La Ville de Thetford demeure sur sa position face à Hydro-Québec

À lire : Thetford Mines s’oppose au tracé proposé par Hydro-Québec

À lire : Interconnexion Appalaches-Maine : cinq municipalités de la MRC visées

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des