L’Aréna 76 demeure illusoire

L’Aréna 76 demeure illusoire
(Photo : Depositphotos.com)

En réponse à la lettre publiée le 16 juillet sur le site Web du Courrier Frontenac…

Je ne suis pas contre l’aréna mais je suis contre l’augmentation de nos taxes et vous n’avez pas su me démontrer que ça n’arrivera pas. Par contre votre groupe de 11 semble convaincu. Si vous vous engagez personnellement à assumer les déficits, je n’ai plus rien à dire.

Considérant que dans votre réaction à ma lettre, vous faites davantage référence au secteur sud de la MRC bien plus qu’à la Ville de Disraéli, vous auriez dû, avant de déposer votre plan d’action, prendre connaissance d’une étude intitulée Coopération en loisir du Secteur Sud de la MRC des Appalaches, disponible sur Internet et présenté au conseil municipal en mai 2017 dans lequel il est écrit à la page 11: une règle non écrite, qu’il faut 15 000 habitants pour qu’une municipalité puisse atteindre la masse critique minimum pour faire fonctionner un aréna. À la page 4, il est également écrit que la population incluant Stratford (qui n’est pas dans la MRC) était de 8 376 en 2017. À la page 28 il est écrit : « il faut se rendre à l’évidence, il y a une glace de trop dans le Ssecteur Sud ». De plus, à la page 29 on y lit que cet héritage, légué par des prédécesseurs qui vivaient une autre époque et un autre contexte, a le potentiel de revitaliser la région ou de provoquer sa perte… Il faut se pencher ensemble sur les problèmes du présent : le dédoublement des arénas qui coûte des milliers de dollars en trop aux municipalités. Que dites-vous de ça?

Vous avez interprété mes paroles en les déformant à votre avantage. Je pourrais réécrire tout votre texte en y apportant les correctifs ce que je ne ferai pas car ce serait une perte de temps. Le seul correctif que je vais y apporter est le suivant: j’ai dit que la majorité de la population est constituée de retraités dont la pension n’augmente pas aussi vite que le coût de la vie et plus bas j’ai ajouté que les locataires devront subir par ricochet une augmentation du coût de leur loyer lors de l’augmentation des taxes et qu’une grande majorité sont des bénéficiaires d’aide sociale ou des chômeurs. Ce qui est fort différent de votre interprétation.

Vous dites qu’il y a beaucoup d’enfants, la polyvalente au départ accueillait 1100 étudiants. L’an dernier, à peine 427 la fréquentaient. Vous parlez du parc de la gare; très peu le fréquente, car l’eau est polluée. Désolée de le dire, mais il n’y a pas que de jeunes familles qui achètent les maisons de gens décédés puisque juste dans mon quadrilatère nous sommes trois dames d’un certain âge à l’avoir fait depuis 12 ans et il y en a encore trois autres à vendre, certaines depuis plus de trois ans.

Depuis la nuit des temps, on dit qu’il faut avoir du travail si on vent attirer des gens. Quand les scieries ou les mines ont ouvert, les travailleurs sont arrivés en grand nombre, car ils pouvaient gagner leur vie. Quand elles ont fermé, la population a fui. Votre groupe dit le contraire: « Le futur de Disraéli n’est pas d’attirer des entreprises, mais de jeunes familles… une fois la main-d’œuvre disponible, les entreprises viendront s’installer ». C’est le monde à l’envers de tout ce qui se vit ailleurs. Le problème du manque de main-d’œuvre se vit partout. C’est en grande partie dû au fait que beaucoup de personnes qualifiées prennent leur retraite et que nous n’avons pas fait assez d’enfants pour les remplacer, c’est tout.

Pour votre information, j’ai su de source sûre que l’aréna ne fait pas partie du plan déployé en cas de mesures d’urgence, c’est la polyvalente.

Si vous pensez que vous payez trop de taxes, attendez d’ajouter la mise à niveau de l’aréna, les six rues à refaire pour l’eau, etc. Je vous donne comme exemple ma résidence pour 2021. Au départ, il faut ajouter en taxe environ 210 $ par porte pour l’usine d’épuration de l’eau. Sans augmentation du taux de taxation et avec le même pourcentage pour l’augmentation du rôle d’évaluation, mes taxes seront de 1735,11 $ pour une résidence évaluée à 59 600 $ en 2020, c’est affreux. Sur Centris à Victoriaville, pour à peine 297 $ de plus en taxes, une maison est mise en marché à 135 000 $. Toute une différence. Faites vos calculs ou demandez à un membre du comité des 11 de le faire pour vous.

J’invite ceux et celles qui pensent comme moi que nos taxes sont déjà très élevées, à texter, écrire ou téléphoner à la Ville et à demander un référendum au sujet de l’aréna considérant que la population n’a aucunement été consultée. Vaut mieux payer quelques milliers de dollars présentement que plusieurs milliers dans le futur.

Nicole Gagné
Disraeli

Partager cet article

Laisser un Commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des