Une victoire en quatre matchs pour les Blue Sox

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Une victoire en quatre matchs pour les Blue Sox
Manuel Bouffard a été l’un des meilleurs dans la victoire de dimanche avec deux points marqués, deux points produits et un but volé. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Les Blue Sox de Thetford ont conclu dimanche une fin de semaine pour le moins désastreuse en remportant une victoire de 9-5 sur les Cardinaux de Ste-Thérèse.

Les Sox, qui ont entrepris la rencontre avec une moyenne collective en attaque de .212, ont cogné huit coups sûrs pour stopper à trois leur série de défaites consécutives débutée 48 heures auparavant. « Ça fait du bien de mettre des points sur le tableau avec les deux matchs de samedi et celui de vendredi », a noté l’entraîneur Jean-Michel Bédard.

Si l’offensive tarde à se mettre en marche, ce n’est pas le cas des lanceurs. Jonathan Paquet a été solide même si son cas était incertain. « Je me sentais en pleine forme pour faire le travail. Comme ça faisait deux semaines que je n’avais pas lancé, la première manche m’a permis de prendre mes repères. Une fois que c’est parti, les vieux réflexes embarquent et j’ai pris ma vitesse de croisière. »

Ayant cédé sa place en septième, il est revenu dans le match pour relever Guillaume Simoneau qui avait accordé trois passes gratuites aux trois premiers frappeurs de la manche. « Il y a des journées comme ça. J’ai déjà perdu le marbre également et je pense qu’il était bien content que j’aie un peu de force pour venir prendre la relève. »

Deux revers en Estrie

Samedi, les Blue Sox ont perdu deux fois. En soirée face au Big Bill de Coaticook, le match s’est rendu jusqu’en neuvième manche, mais s’est terminé à l’avantage des locaux par la marque de 3-2.

Limités à cinq coups sûrs, les joueurs de Thetford Mines ont bénéficié de sept buts sur balles sans jamais être en mesure de servir le coup fatal à l’adversaire. Au final, ils ont abandonné 15 coureurs sur les sentiers. « C’est un manque d’opportunisme, mais avec un alignement réduit, ça va prendre des gars qui se présentent aux matchs », a mentionné l’entraîneur déçu de la tournure de la partie.

Michel Simard a tenu les siens dans le match dans les sept premières manches. Il a été victime de deux points non mérités à la manche initiale. « C’est un petit problème qu’on a depuis le début de la saison. On ne frappe pas vraiment bien, mais je pense que tout le monde en est conscient, mais il va peut-être falloir qu’un effort supplémentaire soit fait pour aller chercher le gros coup sûr pour faire plus de points. »

En matinée à Sherbrooke, les Expos ont inscrit leurs cinq points en deuxième pour l’emporter 5-2. Malgré tout, Joey Toupin a bien fait sur la butte à son premier départ de la saison. « Ils ont frappé de bons lancers. Il faut donner le crédit à l’équipe de l’autre côté. Ils sont allés à l’opposé quand le lancer était à l’extérieur », a expliqué Jean-Michel Bédard.

Le séjour de six manches au monticule de Toupin ne devait pas être aussi long. « On pensait le faire lancer moins que ça, mais il nous disait qu’il était correct. On l’a laissé aller, et ça quand même bien été dans les circonstances », a ajouté l’entraîneur.

Lucas Serafin tient son bout

La fin de semaine a débuté vendredi par une défaite de 3-2 devant le Cactus de Victoriaville. Lucas Serafin s’est bien débrouillé en ne concédant que deux points dont un seul mérité en six manches de travail, mais il méritait un meilleur sort. « Je ne m’attendais vraiment pas à ça et je suis vraiment content qu’il nous ait lancé un gros match », a souligné l’entraîneur Dany Girard.

Le jeune artilleur a eu l’aide de Manuel Bouffard en quatrième qui a effectué une longue course pour un attrapé spectaculaire qui mettait ainsi fin à la manche.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires