L’avenir de l’Aréna 76 est assuré pour plusieurs années

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
L’avenir de l’Aréna 76 est assuré pour plusieurs années
Le comité de citoyens versera un montant de 125 000 $ par année pour défrayer une partie des coûts d'exploitation du centre sportif. (Photo : Courrier Frontenac – Jean-Hugo Savard)

Après avoir annoncé le 16 décembre 2019 la fin des activités de glace à l’Aréna 76 pour des raisons économiques, voilà que les élus de la Ville de Disraeli se sont prononcés jeudi soir lors d’une séance extraordinaire en faveur du maintien de celles-ci.

Le respect des engagements financiers par le comité de citoyens, l’appui de la population et des entreprises ainsi que l’augmentation raisonnable de la tarification pour la location de la glace, l’ajout de deux nouvelles ligues de hockey et la poursuite du programme hockey de la Polyvalente de Disraeli ont été considérés.

Par voie de communiqué, le président du comité, Dave Morin, a indiqué que la campagne de financement « Passe moé la puck pis j’vas atteindre mon but » a permis d’amasser à ce jour la somme de 707 000 $, sur un objectif de 625 000 $. « Le comité s’engage donc à partir de février 2021, et ce, pour les cinq prochaines années, à remettre comme prévu un montant de 125 000 $ à la Ville de Disraeli qui devra être affecté aux coûts d’exploitation de l’aréna. »

D’après lui, considérant la nouvelle situation financière et le fait que le déficit prévu pour 2021 est d’environ 50 000 $, fermer le centre sportif coûterait plus cher que de le maintenir en activité. « La Ville de Disraeli aura ainsi une période de cinq ans pour se préparer à la mise à niveau du système de réfrigération et à l’amélioration de l’éclairage selon les subventions gouvernementales disponibles. D’ailleurs, comme indiqué dans le plan qui a été présenté, l’excédent des sommes recueillies lors de la campagne de financement sera placé en fiducie et utilisé pour appuyer les travaux de mise à jour. »

Pour le maire Jacques Lessard, le portrait de la situation a totalement changé en neuf mois. Il a rappelé que lorsque les gestionnaires de la Ville avaient recommandé la fermeture, un déficit de plus de 300 000 $ s’accumulait d’année en année. « Lundi soir (31 août), nous avons pris connaissance du succès obtenu par le comité de maintien des activités de glace et nous leur en sommes extrêmement reconnaissants. »

À partir de maintenant, le directeur des loisirs et de la culture, Charles Samson, ainsi que la coordonnatrice, Kim Côté, travailleront en collaboration avec le comité pour mettre en place le plan d’action.

Notons que la campagne de financement se poursuit. Plusieurs autres confirmations de dons sont en attente et une nouvelle vague de sollicitation est à prévoir cet automne. En date du 31 août, 71 entreprises ont confirmé leur don et 172 rondelles ont été achetées par des particuliers. De plus, 11 500 $ provenant de la population ont été amassés lors des deux collectes de contenants consignés.

« Cela fait maintenant plus de huit mois que les membres du comité investissent leur temps et leur cœur à la réussite de ce projet. En considérant que ce plan a été réalisé en pleine période de pandémie, ils sont extrêmement fiers du résultat et de la solidarité des gens de la région », a souligné M. Morin.

Mentionnons qu’un don de 100 000 $ provenant de l’entreprise Portes et fenêtres Isothermic est inclus dans le bilan de la campagne de financement et qu’une annonce concernant le changement de nom du centre sportif est prévue au cours des prochaines semaines.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires