Les Blue Sox au pied du mur

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Les Blue Sox au pied du mur
Jonathan Paquet (Photo : Nathalie Miclette)

En s’inclinant 4-1 jeudi soir à domicile devant le Cactus de Victoriaville, les Blue Sox de Thetford tirent maintenant de l’arrière 2-0 dans la série trois de cinq et feront face à l’élimination, vendredi dans les Bois-Francs, où le troisième match sera présenté. S’ils veulent passer à la demi-finale, les Blue Sox se doivent de remporter les trois prochaines parties, une tâche qui s’annonce colossale.

C’est une poussée de trois points des gagnants en sixième manche qui a fait la différence dans la rencontre. Les deux équipes avaient inscrit leur premier point en troisième lors de leur tour successif au bâton.

Les Blue Sox n’ont pas été opportunistes en laissant poireauter pas moins de 12 coureurs sur les sentiers et ont commis quatre erreurs. « C’est la continuité de cette année. Ce n’est pas terminé, mais la touche magique n’embarque pas contrairement aux autres années. On a eu nos chances et en plus en défensive, on donne des points », a mentionné l’entraîneur Jean-Michel Bédard.

Jonathan Paquet a été le lanceur perdant, mais il a livré une belle bataille à ses adversaires qu’il a limités à cinq coups sûrs. Des quatre points concédés, aucun n’a été mérité à sa fiche et il a fait mordre la poussière à 11 frappeurs.

« Il y a eu plein de coureurs laissés sur les sentiers. Il y a plusieurs manches où j’ai cru qu’on allait menacer au bâton alors qu’on était à un coup de la faire. J’ai tout donné ce que j’avais », a révélé l’artilleur des Sox.

Partager cet article

1
Laisser un Commentaire

avatar
1
0
0
 
1
ALAIN PERRON-GRONDIN
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
ALAIN PERRON-GRONDIN
Invité
ALAIN PERRON-GRONDIN

Bravo Jonathan et merci d’être là! Notre club a un besoin PRESSANT de relève au monticule et de bâtons qui tonnent!
Allez les Bleus pour vendredi, c’est pas fini tant que ce n’est pas fini!