Plusieurs nouveautés au sommet du mont Adstock

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Plusieurs nouveautés au sommet du mont Adstock
Un nouveau refuge, une terrasse et 2,8 km de sentiers hors-piste s'ajoutent à l'offre de la station de ski. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

La Coopérative de solidarité récréotouristique du mont Adstock innove une fois de plus en ajoutant plusieurs nouveautés au sommet de la montagne.

D’abord, le secteur hors-piste aménagé sur le Versant nord-est sera bonifié. L’an dernier, deux kilomètres d’ascension étaient disponibles pour les skieurs de « backcountry » dans le cadre d’un projet pilote. Les résultats ont été tellement concluants que la coopérative a décidé d’y ajouter 2,8 km pour se rendre jusqu’en haut. Plusieurs lignes de descente dans la « poudreuse » variant de 0,5 à 1,5 km seront ainsi accessibles.

Le directeur général, Mathieu Desmarais, a mentionné qu’une vague énorme tourne autour du ski hors-piste. Selon lui, plusieurs personnes font des heures de route pour aller chercher de la belle neige fraîche. « Le projet pilote de l’an dernier a permis d’accueillir de nouveaux adeptes autant de la région que de l’extérieur. Ce sport de randonnée alpine était déjà connu ailleurs, mais les gens d’ici ont pu le découvrir et ils ont aimé cela. C’était vraiment agréable à voir. »

Il a ajouté que le hors-piste s’inscrit dans une volonté de diversifier l’offre à la montagne. « Ce n’est pas du ski alpin, mais ça reste du ski. C’est ce qui est intéressant et nous avons l’endroit pour le faire. Lorsque nous avons vu l’engouement autour de cela l’an dernier, nous avons décidé d’y aller avec une deuxième phase. »

La coopérative a également annoncé la construction d’un refuge au sommet du mont Adstock. Le bâtiment sera muni d’une toilette, d’une salle de premiers soins et d’une aire de détente avec un foyer central. Il sera ouvert 12 mois par année afin d’être accessible tant pour les skieurs que les randonneurs l’été.

Gracieuseté

« L’idée nous trottait dans la tête depuis un certain temps parce qu’il nous manquait un endroit pour accueillir les gens. Un refuge est un espace chaleureux avec une ambiance festive autour d’un feu. Nous voulons année après année offrir des nouveautés et nous étions rendus là. Plusieurs partenaires de la région nous ont d’ailleurs donné un bon coup de main dans ce projet », a expliqué M. Desmarais.

De plus, une terrasse en cours de construction et située à proximité du refuge permettra aux aimants de la nature d’admirer le paysage du haut de la montagne. « Il ne faut pas oublier que notre force est la vue panoramique que nous avons sur la MRC des Appalaches, le mont Orford, le lac Mégantic et même sur Québec la nuit. Nous devons miser là-dessus. Nous voulons que les gens puissent apprécier tout cela », a dit le directeur général.

Ces nouveautés nécessitent des investissements d’environ 200 000 $. M. Desmarais a souligné que la coopérative fait un pas de plus vers sa mission qui est d’offrir des activités au mont Adstock à l’année. « Notre montagne a un potentiel extraordinaire. Il suffit de la développer et de lui donner de l’amour. C’est ce que les clients veulent et nous aussi. Nous y allons étape par étape et nous travaillons pour que la montagne puisse avoir une belle notoriété au Québec. »

Notons enfin que la station de ski s’est également dotée d’un nouveau système de billetterie qui permettra aux gens de s’inscrire aux cours de glisse et d’acheter des billets de remontée en ligne afin d’éviter les rassemblements trop nombreux à l’intérieur du chalet. D’autres annonces sont à prévoir au cours des prochaines semaines.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires