Le Manoir du lac William se plie aux nouvelles directives

Par Carol Isabel
Le Manoir du lac William se plie aux nouvelles directives
Franco Lessard, copropriétaire et président-directeur général du Manoir du lac William à Saint-Ferdinand (Photo : Gracieuseté)

Le président-directeur général du Manoir du lac William de Saint-Ferdinand, Franco Lessard, ne s’en cache pas. La région qui passe au rouge a des répercussions importantes sur l’industrie hôtelière et de restauration et son établissement n’y échappe pas.

« Ce qu’on espère, c’est que la région du Centre-du-Québec et les régions voisines reviennent le plus rapidement en zone orange et en zone jaune et que les gens puissent voyager librement entre les régions », explique M. Lessard qui croit fermement à l’importance de se plier aux règles pour qu’on s’en sorte tous ensemble.

L’instauration du Palier 4 (zone rouge) – Alerte maximale dans le Centre-du-Québec contraint le Manoir du lac William à fermer sa salle à manger, les bains nordiques et le gym. « Nous pouvons cependant continuer d’assurer le service de repas aux chambres et nous reprenons aussi notre système de prêt-à-manger qui permettra à nos clients de venir chercher leur commande comme on avait fait le printemps dernier », laisse savoir M. Lessard.

Tous les autres services du Manoir sont maintenus incluant la location de chambres, les services de massothérapie et d’esthétique. La piscine reste ouverte et les tours de pontons, les balades en kayak ou pédalos demeurent disponibles jusqu’au 25 octobre sans oublier les sentiers pédestres.

Les saunas, qui n’avaient pas été rouverts depuis la première vague de la COVID-19, demeurent fermés pour garder le complexe le plus sécuritaire possible pour la clientèle.

« Notre établissement a affiché complet tout l’été et septembre, et, le mois d’octobre s’annonçait également incroyable, mais la mise en place de la zone rouge, qui incite les gens à ne plus voyager, a un impact à la baisse sur nos réservations. Ce n’est certes pas drôle pour les propriétaires, mais je pense beaucoup plus à certains de nos employés qui sont mis sur pause. Nous comptons sur du très bon personnel et on tient à les garder », souligne le président-directeur général qui souligne avoir accueilli des gens de l’Europe, au cours des dernières semaines, venus travailler au Manoir du lac William.

Il rappelle qu’avec les règles mises en place suite au déconfinement du printemps dernier, la salle à manger a fonctionné à 50 % de sa capacité au cours des derniers mois sans oublier que l’hôtelier a également investi quelques milliers de dollars pour s’assurer que l’établissement soit bien désinfecté et pour appliquer toutes les consignes. « La Sûreté du Québec et la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) ont fait des visites dans notre établissement à quelques reprises et dans tous les cas nous avons toujours été conformes », d’affirmer le copropriétaire.

Un printemps et un automne difficiles pour l’industrie n’empêchent pas M. Lessard d’espérer de meilleurs jours pourvu que les gens évitent les grands rassemblements et qu’ils respectent les mesures sanitaires du gouvernement. Il assure la clientèle que la salle à manger du Manoir rouvrira dès que le gouvernement en donnera la permission.

M. Lessard signale que l’infolettre instaurée lors de la première vague de la COVID-19 est toujours très suivie et il invite les gens à s’y inscrire. « L’Érable tourisme et culture a fait un travail incroyable pour nous alimenter en information et diverses chroniques et nous permettre d’offrir une belle visibilité à notre région aux gens de l’extérieur ». Il invite aussi les gens à suivre la page Facebook du Manoir pour y trouver des recettes inédites du chef Sébastien Gadeau et pour plus d’information sur l’établissement.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires