Convoyeur Continental s’agrandit à Thetford Mines

Convoyeur Continental s’agrandit à Thetford Mines
Le bâtiment commercial de 20 000 pieds carrés est situé sur la rue Setlakwe dans le parc industriel Henri Therrien. (Photo : Courrier Frontenac – Claudia Fortier)

Convoyeur Continental a annoncé le mardi 3 novembre une expansion de ses installations à Thetford Mines. L’entreprise fera la location d’un bâtiment commercial appartenant à la Ville sur la rue Setlakwe dans le parc industriel Henri Therrien. L’entente prévoit également une option d’achat.

Le bâtiment de 20 000 pieds carrés du côté de l’usine et de 4000 pieds carrés pour celui des bureaux permettra à la compagnie de soutenir sa croissance, sa capacité de production et la productivité de ses opérations. Cet important investissement engendrera la création de 25 nouveaux emplois à moyen terme, notamment dans les secteurs de la production, de la soudure et de l’opération des machines.

« La Ville de Thetford Mines avait un programme très intéressant pour nous. C’est une belle façon de tester le marché. Nous pourrons décider plus tard si nous voulons exercer notre droit d’achat. Le but est de continuer à investir dans la région et notre équipe », a indiqué le directeur et copropriétaire Trevor Lynn en entretien avec le Courrier Frontenac.

L’objectif derrière cette expansion est de réaliser davantage de travaux à l’interne au lieu d’aller vers la sous-traitance. En effet, certaines pièces étaient fabriquées ailleurs, faute de temps et d’espace dans ses autres installations. La direction souhaite aussi y transférer quelques lignes de produits.

Soulignons que Convoyeur Continental, une entreprise familiale fondée en 1963, est un chef de file dans la conception, l’ingénierie et la fabrication de systèmes de manutention de matériel en vrac. L’entreprise dessert une grande variété d’industries, y compris les pâtes et papiers, l’exploitation minière, les cimenteries, les usines de panneaux de bois aggloméré, les alumineries, la sidérurgie, les industries de réduction électrique, les usines de transformation des aliments, les carrières, les usines de produits chimiques, les centrales thermiques et électriques et les ports. Elle emploie environ 200 personnes dans ses deux usines situées sur la rue St-Alphonse Sud à Thetford Mines et à Napanee en Ontario.

Un modèle apprécié

Cette formule de location avec option d’achat a été utilisée à plus d’une reprise par la Ville de Thetford Mines et est très appréciée des entrepreneurs, a soutenu le maire Marc-Alexandre Brousseau. « Dans ce cas-ci, on parle d’un bâtiment existant, mais nous en construisons aussi pour des projets spécifiques. C’est ce qui avait été fait pour l’ancien occupant de cette bâtisse. Nous avons aussi fonctionné comme ça avec plusieurs résidents de nos parcs industriels. »

Selon lui, ce modèle est d’autant plus intéressant pour les entreprises qui n’ont pas besoin de s’endetter pour le montant complet tout en se concentrant sur leurs affaires. C’est la Corporation d’initiative et de développement économique de Thetford Mines (CIDET) qui s’occupe de la construction.

« Pour nous, c’est aussi une façon d’attirer des entreprises pour qu’elles s’installent ici ou qu’elles se développent localement. Cette formule a très bien fonctionné au cours des dernières années », a conclu le maire Brousseau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires