Alexanne Dunn invitée à la Foire en art actuel de Québec

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Alexanne Dunn invitée à la Foire en art actuel de Québec
Alexanne Dunn fait partie des 25 artistes invités cette année. (Photo : Gracieuseté)

La Thetfordoise d’origine Alexanne Dunn fait partie des 25 artistes invités à prendre part à la 7e édition de la Foire en art actuel de Québec, un événement qui est présenté cette année en mode virtuel jusqu’au 6 décembre.

En entretien téléphonique avec le Courrier Frontenac, la jeune artiste émergente s’est dite très heureuse d’avoir été choisie par la commissaire Dominique Fontaine, spécialiste de renommée en art contemporain, en arts médiatiques et en gestion des arts.

« Je me sens choyée de pouvoir participer à un événement aussi important. Souvent, nous devons soumettre notre dossier et attendre une réponse. Dans ce cas-ci, c’est elle qui devait déterminer les artistes invités. Je sais qu’on lui a proposé un grand éventail parce que plusieurs proviennent de Québec, de Montréal et d’ailleurs. Je vous dirais que cela a été une belle surprise. »

Alexanne Dunn, qui aura bientôt 26 ans, termine actuellement sa maîtrise en arts visuels à l’Université Laval. Elle travaille principalement la peinture à l’huile et explore son sentiment d’appartenance envers les territoires miniers de sa ville natale.

« Pour le moment, c’est un thème qui est important pour moi et qui mérite d’être creusé. En tant qu’artiste, je pense que ça vient beaucoup plus chercher les gens lorsque nous parlons de quelque chose qui est personnel et encore d’actualité », a-t-elle ajouté.

Cette dernière, qui travaille sur le sujet de Thetford Mines depuis 2017, cumule une quarantaine d’œuvres inspirées de la région. Elle s’est d’ailleurs rendue à quelques reprises sur les sites miniers. « Je suis allée prendre des photos à la mine Beaver ainsi qu’à la British Canadian. La façon dont je travaille est que j’en choisis quelques-unes que je transpose sur une toile. Avant, je mettais davantage de l’avant des vues panoramiques de paysages plus traditionnels. On y voyait la mine, les bâtiments et les lignes d’horizon. J’utilisais tout le temps des couleurs pastel et vives. Il s’agissait d’une interprétation plutôt qu’une copie de la réalité. Des fois, lorsque l’on regarde mes œuvres, on ne comprend pas trop ce qui se passe et ce qui est représenté, mais elles ont toujours un lien avec Thetford Mines », a expliqué l’artiste.

Dans le cadre de la Foire en art actuel de Québec, les huit œuvres présentées mettent davantage en lumière le sens du détail architectural et les objets qu’elle a trouvés en se promenant sur place.

Une occasion à saisir

Alexanne Dunn croit que sa participation à l’événement lui donnera une belle visibilité, entre autres sur les réseaux sociaux, et lui permettra surtout de faire découvrir ses œuvres à des gens dont elle n’aurait peut-être pas eu accès autrement. « Ce qui est bien, c’est que l’acheteur communique directement avec les membres de l’organisation et ce sont eux qui négocient la vente. Tout ce que nous avons à faire, c’est déposer nos toiles aux deux points de collecte situés à Québec et à Montréal. Cette façon de procéder nous aide. »

Elle estime que le fait que la foire soit uniquement présentée via une plateforme numérique en raison de la pandémie de COVID-19 a ses avantages. « Je pense que ce qui était bien lorsque cela se tenait en présentiel, c’était le contact plus personnel que les artistes avaient avec les visiteurs et aussi la soirée VIP qui permettait de faire du réseautage. Toutefois, les organisateurs ont bien fait les choses dans le sens qu’il y a des capsules sonores sur le site Web. Les gens qui iront sur ma page verront mes œuvres et pourront m’entendre parler. De plus, puisque cela se déroule en ligne, beaucoup plus d’artistes ont été invités et le tout a lieu sur 17 jours au lieu de 4. Ils ont compensé avec plusieurs éléments qui font en sorte que l’événement n’est pas moins intéressant. »

Notons qu’il est possible de voir les œuvres d’Alexanne Dunn en visitant le http://foireartactuel.ca et au www.alexannedunn.com.

À propos de l’artiste

Alexanne Dunn a étudié en arts visuels au Cégep Beauce-Appalaches entre 2012 et 2014. Elle a par la suite obtenu son baccalauréat en beaux-arts à l’Université Concordia en 2018 et termine actuellement sa maîtrise en arts visuels à l’Université Laval. En 2019, elle a présenté son travail à la galerie Art Mûr pour l’exposition « Peinture fraiche et nouvelle construction », elle a participé à la deuxième édition de ARTCH – Art contemporain émergent, en plus de prendre part à la « Rencontre interuniversitaire des maîtrises en arts du Québec » qui se tenait à Rouyn-Noranda.

En octobre 2019, elle a présenté l’exposition Rose Chrysotile à Espace Parenthèses à Québec. Cette année, elle a obtenu une bourse de création et de production de Première Ovation.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires