Les élus de la MRC des Appalaches remercient les travailleurs de la santé

Communiqué
Les élus de la MRC des Appalaches remercient les travailleurs de la santé
Paul Vachon, préfet de la MRC des Appalaches (Photo : Courrier Frontenac – Jean-Hugo Savard)

« Merci pour votre travail courageux au quotidien! Merci pour votre dévouement auprès de nos citoyens malades et de leurs proches! Merci pour votre engagement dans le long combat contre la COVID-19! » Voici comment le préfet de la MRC des Appalaches, Paul Vachon, a traduit la reconnaissance des maires des 19 municipalités à l’égard des employés de première ligne œuvrant dans le milieu de la santé.

Les remerciements des élus municipaux se sont matérialisés par l’adoption unanime d’une motion lors de la séance du conseil des maires, tenue le 18 novembre dernier. Le conseil souhaitait exprimer toute sa gratitude à ceux et celles qui sont au front depuis le mois de mars et tout particulièrement dans le contexte difficile de la deuxième vague.

Épargnée lors de la première vague, la MRC des Appalaches se classe tristement au deuxième rang, après la Ville de Lévis, parmi les dix territoires de la Chaudière-Appalaches pour le nombre de personnes infectées. Plusieurs résidences pour personnes âgées ont été durement touchées et on dénombre 29 décès sur le territoire depuis le début de la deuxième vague.

Le préfet de la MRC des Appalaches, qui prône la prévention auprès de la population depuis le début de la pandémie, a tenu à rappeler l’importance de ne pas transgresser les consignes sanitaires. « Il faut tous demeurer vigilants durant le temps des Fêtes. Il faudra continuer de limiter nos contacts et de respecter les mesures de prévention. Faites-le pour protéger votre famille et vos proches, mais aussi en solidarité avec les travailleurs de la santé qui prennent soin de notre monde, qui redoublent d’efforts au quotidien et qui feront des sacrifices personnels durant cette période dite de réjouissances. »

Rappelons que la MRC des Appalaches a atteint le palier rouge, le 1er octobre dernier, qui correspond à l’application de mesures très restrictives. « Si vous souhaitez que l’on sorte de cette deuxième vague et que l’on revienne à un niveau d’activités normales, nous devons tous demeurer prudents et sécuritaires, quel que soit notre âge », a jouté M. Vachon.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires