Une formule différente pour la 19e Guignolée des pompiers de Thetford

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Une formule différente pour la 19e Guignolée des pompiers de Thetford
(Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

La pandémie oblige, la 19e édition de la Guignolée des pompiers de Thetford Mines se déroulera le vendredi 4 décembre prochain, mais d’une façon différente.

En effet, plutôt que d’ériger des barrages routiers à différentes intersections de la ville, cinq circuits seront aménagés où une cinquantaine de bénévoles solliciteront la générosité des citoyens entre 7 h et 18 h.

Les personnes intéressées à faire des dons seront ainsi invitées à se rendre aux stationnements du centre d’achats de Black Lake, des Galeries Appalaches (près du BMR), du Centre Mario Gosselin, de l’ancienne clinique dentaire Éric Allaire (1350 rue Notre-Dame Est) et de l’église du secteur Robertsonville.

« Nous avons dû revoir nos façons de faire afin de répondre aux normes de la santé publique et d’assurer la sécurité de tous les intervenants. Nous proposons donc aux automobilistes de faire des dons sans contact en empruntant l’un des cinq circuits situés dans des stationnements, soit des endroits passants et facilement accessibles », a mentionné le directeur du Service de sécurité incendie, Kyle Landry.

L’an dernier, la collecte avait permis d’amasser une somme de 33 048 $ au profit de la banque alimentaire La Vigne, soit une hausse de 5 % par rapport à l’édition précédente. La vice-présidente de l’organisme, Marie Goulet, croit que le contexte actuel aura un impact négatif sur le bilan de cette année. « Nous avons amassé lors des deux dernières activités de financement au-delà de 30 000 $, mais nous pensons qu’il faudra réviser un peu nos objectifs à la baisse. Nous invitons les citoyens à donner en fonction de leur situation. Nous constatons que c’est plus difficile pour certaines familles de boucler leur budget. »

À ce temps-ci de l’année, La Vigne remarque une hausse des demandes d’aide. « Ce n’est pas une augmentation démesurée, c’est dans l’ordre de ce que nous avons habituellement soit entre 125 et 150 familles en moyenne par semaine. Je vous dirais que nous sommes bien positionnés pour répondre à leurs besoins pendant la période des Fêtes. Nous avons d’ailleurs eu de l’aide de plusieurs entreprises privées, mais la guignolée est une activité sur laquelle nous misons beaucoup pour renflouer nos coffres », a-t-elle dit.

Depuis 2002, des denrées totalisant plus de 448 000 $ ont été redistribuées par la banque alimentaire aux familles défavorisées de la région de Thetford Mines. En 2019-2020, les sommes amassées lors de la guignolée ont représenté 25 % des revenus totaux de La Vigne. Ils ont notamment permis au comptoir alimentaire de procéder à l’achat de plus de 59 000 $ de denrées alimentaires afin de compléter les dons reçus de Moisson Beauce, des épiceries et des commerces locaux pour ainsi assurer la stabilité des distributions.

« Plus que jamais, en cette période de pandémie, la banque alimentaire a besoin de votre don. Vous faites vraiment une différence pour toutes ces familles qui vivent de l’incertitude. Les effets collatéraux qu’engendre cette situation particulière de crise sont importants, il est temps de se serrer les coudes », a pour sa part déclaré le maire Marc-Alexandre Brousseau.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires