Transport adapté : lettre ouverte d’un conseiller municipal

Lettre ouverte
Transport adapté : lettre ouverte d’un conseiller municipal
(Photo : Depositphotos.com)

Je me présente, André Cloutier, conseiller municipal à Saint-Joseph-de-Coleraine. Je suis quadriplégique, donc j’ai des besoins particuliers pour effectuer mes déplacements.

Comme vous le savez sûrement, le transport adapté s’est doté d’une nouvelle tarification depuis le 1er janvier 2021. Ceci entraînera un impact majeur sur les coûts engendrés pour les personnes ayant un handicap et qui doivent se prévaloir de ce service. Certains d’entre eux se priveront de sorties allant jusqu’à remettre en question la prise des rendez-vous importants à cause de cette hausse exagérée de tarification. Ils auront à faire un choix déchirant puisque plusieurs ne pourront pas absorber les frais additionnels.

Pour ma part, en tant que conseiller municipal, un autre inconvénient majeur s’ajoute à celui de la hausse des tarifs. L’offre de service du transport adapté ne sera plus disponible après 18 h les jours de semaine. Auparavant, il y avait une autre politique : le service était donné jusqu’à 17 h pour l’aller, mais le retour au domicile pouvait se faire jusqu’à 20 h. Déjà, les membres du conseil municipal, dont je fais partie, avaient accepté de changer l’horaire des réunions de 17 h à 20 h pour me permettre d’assister aux rencontres. Je prenais donc le transport vers 16 h 45 pour l’aller et je pouvais revenir chez moi à 20 h. Malgré que tous connaissaient les contraintes que ces changements m’apporteraient, je suis le seul à avoir voté contre la résolution des nouvelles politiques de transport adapté en décembre.

Je me retrouve donc seul à défendre mes droits en tant qu’usager du transport adapté au sein du conseil de la Municipalité de Saint-Joseph-de-Coleraine, et surtout pour mes besoins en tant que travailleur pour le bien des contribuables.

J’adore mon travail comme conseiller. Je m’y sens à ma place et j’y consacre beaucoup de temps et d’énergie. J’ai découvert une nouvelle passion qui est celle de la politique. Présentement, en temps de pandémie, je peux faire du télétravail, mais lorsque le confinement sera terminé, il me sera impossible d’assister aux réunions. Malheureusement, si les décisions prises ne changent pas, j’aurai à surmonter des difficultés supplémentaires. Ce sont des contraintes que n’importe quel autre candidat qui se présentera aux élections municipales du 7 novembre 2021 n’aura pas à subir. C’est vraiment injuste.

En 2021, où est l’intégrité des personnes handicapées si le transport qui dessert ta municipalité n’est même pas en mesure de donner le service dont tu as besoin? Ne pourrait-il pas y avoir des exceptions, surtout quand il s’agit de besoins pour le travail?

À la lumière de ma réalité et sûrement celle d’autres utilisateurs actuels ou futurs, j’aimerais que tous les maires de la MRC des Appalaches déposent un moratoire afin de revoir la tarification et surtout les heures de services du transport adapté, lesquelles, à mon avis, finissent trop tôt le soir.

Merci de votre attention. J’attends avec impatience un dénouement positif.

André Cloutier
Saint-Joseph-de-Coleraine

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Lise Taschereeau
Lise Taschereeau
2 mois

bien contente de que tu exprimes ton opinion , avoir le courage de s’affirmer peut entraîner des décisions des dirigeants en ta faveur toi et d’autres dans ta situation