Complexe multisport : la demande de la Ville de Thetford est refusée

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Complexe multisport : la demande de la Ville de Thetford est refusée
Le ministère de l'Éducation justifie cette décision par le manque de fonds disponibles au programme. (Photo : Depositphotos.com)

La demande de financement soumise par la Ville de Thetford Mines pour la construction d’un complexe multisport sur un terrain vacant situé entre le Cégep et le Musée n’a pas été retenue par le ministère de l’Éducation.

L’infrastructure évaluée à 16 millions $ devait s’inscrire dans le cadre du Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives (PAFIRS). Pour le maire Marc-Alexandre Brousseau, il s’agit d’une immense déception. « Nous avons du mal à expliquer les raisons puisque notre projet répondait en tous points aux exigences du programme. Plus encore, il venait combler un besoin de notre population qui doit actuellement se déplacer sur une distance minimale de 75 km pour pouvoir profiter de ce type d’infrastructure. »

Les villes avoisinantes qui possèdent un complexe sportif intérieur sont Victoriaville (75 km), Charny (91 km) et Sherbrooke (105 km).

Cette décision est d’autant plus décevante étant donné que le projet visait une clientèle très large, soit de la petite enfance jusqu’aux gens du troisième âge. « Plusieurs organisations s’étaient montrées favorables au projet et avaient déjà donné leur appui, dont le Centre de services scolaire des Appalaches, la MRC des Appalaches, la FADOQ – Thetford, des centres de la petite enfance, de nombreuses associations sportives du territoire ainsi que le Cégep de Thetford, avec qui un partenariat avait été établi », a précisé M. Brousseau.

Il faut se rappeler que l’établissement d’enseignement avait déjà soumis une demande similaire en 2018 dans un programme moins généreux et que celle-ci n’avait pas été retenue.

Nombre élevé de demandes

Questionné par le Courrier Frontenac, le responsable des relations de presse au ministère de l’Éducation, Bryan St-Louis, a mentionné que le projet de la Ville de Thetford Mines a été comparé à d’autres d’ampleur similaire et pour lesquels des demandes de grande qualité ont été déposées. Puisque les montants étaient relativement élevés et que les demandes dépassaient largement l’enveloppe financière disponible, seul un petit nombre d’entre eux pouvaient être retenus.

La Ville croit que la construction de ce type d’infrastructure en région est essentielle afin de favoriser notamment son développement et d’offrir aux citoyens des services leur permettant de demeurer actifs et de poursuivre la pratique de leur sport durant toute l’année.

« L’attractivité de nos municipalités dépend de ce genre d’investissement. Nous souhaitons évidemment offrir à nos citoyens des infrastructures de qualité à proximité, mais sans l’aide financière du gouvernement, qui représente 66 % du montant demandé dans le cadre de ce programme, il est tout simplement impossible de réaliser des projets d’une aussi grande ampleur. Il est impensable de faire payer les contribuables pour la totalité des montants nécessaires, même si nous considérons que le complexe est un incontournable chez nous », a dit le maire.

Considérant le très grand nombre de demandes déposées par les municipalités et le faible taux de projets acceptés en raison des fonds alloués jugés insuffisants, les représentants de la Ville espèrent que le gouvernement tiendra compte de cette situation et choisira d’investir dans des projets significatifs et porteurs pour les régions en misant davantage sur les infrastructures qui représentent de nouveaux services à la population.

Notons qu’au cours des dernières années, 16 demandes de financement ont été soumises par la Ville de Thetford Mines. À l’exception d’un projet lié au site de vélo de montagne d’une valeur de 62 000 $, aucun autre n’a été retenu. À l’instar de la Ville, plusieurs autres municipalités similaires auraient essuyé un refus pour le même genre de projet.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Juan Cayer
Juan Cayer
1 mois

vous aivez le choix entre ca ou KB3, alors tant pis pour vous.

Claude Grenier
Claude Grenier
1 mois
Répondre à  Juan Cayer

C’est vrai que KB3 on en avait de besoin, avant tout autre chose.

Ti-pierre
Ti-pierre
1 mois

Mais … on a pas de député(e) pour s’occuper de ca ? ca sert a quoi un député prov ??? coup donc y’as tu juste dans la beauce qu’il y a la CAQ