Retour en classe pour les étudiants des cégeps et des universités

Photo de Jean-Hugo Savard
Par Jean-Hugo Savard
Retour en classe pour les étudiants des cégeps et des universités
La ministre de l'Enseignement supérieur, Danielle McCann

La ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann, a annoncé le jeudi 4 février une série d’ajustements et d’assouplissements entourant les mesures sanitaires en vigueur dans les collèges et les universités de la province situés en zone rouge. À compter de lundi, les étudiants issus de n’importe quel programme pourront retourner dans les salles de cours, idéalement une fois par semaine.

Les établissements seront autorisés à offrir graduellement des activités d’enseignement en présence, tout en maintenant la distanciation physique. Le taux maximal d’occupation des salles de classe sera fixé à 50 % pour les cours théoriques, alors qu’aucune limite d’occupation ne sera imposée pour les activités d’enseignement à caractère pratique, entre autres les laboratoires et les évaluations.

Les changements apportés permettront aussi à des groupes d’un maximum de six étudiants de se réunir sur le campus pour réaliser des activités à caractère pédagogique complémentaires à celles d’enseignement, notamment pour réaliser des travaux d’équipe.

Pour ce qui est des services aux étudiants, ils pourront être offerts à la fois en présence et à distance. Des espaces de travail individuel ou collaboratif à la bibliothèque ou dans des salles de classe prévues à cet effet seront aménagés pour offrir des services de soutien aux études et psychosocial.

À l’intérieur des bâtiments, le port du masque de procédure deviendra obligatoire en tout temps, sauf exception, pour l’ensemble des étudiants. De plus, le respect d’une distance de 1,5 mètre en classe et de 2 mètres dans toutes les autres situations devra continuer d’être rigoureusement appliqué.

La ministre McCann a indiqué que ces nouvelles mesures visent à briser l’isolement, tout en précisant qu’il ne s’agit pas d’un retour à la normale, mais bien d’un premier pas. « Il faut vraiment que les étudiants comprennent que ça va se faire de façon très graduelle. Des établissements pourront rouvrir davantage dès lundi, mais pour d’autres ça va prendre davantage de temps pour toutes sortes de raisons. Nous allons suivre cela de très près. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires