Isabelle Lecours s’attend à une tournure positive pour certains dossiers régionaux en 2021

Isabelle Lecours s’attend à une tournure positive pour certains dossiers régionaux en 2021
Isabelle Lecours, députée de Lotbinière-Frontenac (Photo : gracieuseté)

Certains dossiers régionaux pourraient connaître une tournure positive selon la députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours. En entretien avec le Courrier Frontenac, cette dernière a fait l’inventaire des projets qui retiendront son attention au cours de la prochaine année, en plus de commenter le retour à l’Assemblée nationale en présentiel et la situation liée à la COVID-19 en Chaudière-Appalaches.

Au cours des prochains mois, il devrait y avoir une suite au dossier du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement sur « L’état des lieux et la gestion de l’amiante et des résidus miniers amiantés ». « Plusieurs ministères travaillent ensemble actuellement afin d’arriver avec un plan d’action et une politique. Cela devrait être dévoilé au printemps et appliqué cet été », a indiqué Mme Lecours.

L’objectif demeure que l’observatoire sur l’amiante se retrouve dans la région de Thetford. « Le ministre de l’environnement Benoit Charette et moi avons la même ligne de pensée. Nous voulons protéger la population tout en n’empêchant pas les gens de vivre. Je crois que la région en sortira gagnante et je continuerai à faire un suivi du dossier pour être sûre que ce soit le cas. »

Domaine Escapad

Le projet immobilier du Domaine Escapad au pied du mont Adstock a connu une évolution positive au cours des derniers mois selon la députée de Lotbinière-Frontenac. Rappelons que lors de son passage à Thetford Mines en août dernier, le premier ministre du Québec François Legault avait mentionné qu’il n’était pas question que son gouvernement subventionne presque à 100 % la reconstruction du chalet d’accueil et la création d’une deuxième voie d’accès. Il parlait plutôt de 3,5 millions $ en subventions et de 7,5 millions $ en prêts.

« Les gens se sont rassis à la table et le dossier a cheminé. Je suis très optimiste et j’ai hâte à son aboutissement. C’est un projet important, pas seulement pour Adstock, mais pour toute la région », a souligné Isabelle Lecours.

Ce développement de plus de 100 millions $ prévoit également la construction par des promoteurs privés de chalets, mini-chalets et condos, ainsi qu’un parc de VR.

Zone d’innovation et retour du train

Un autre dossier qui retiendra l’attention de la députée est celui de la zone d’innovation qu’elle souhaite voir s’implanter dans la région de Thetford. « J’en avais parlé pendant la campagne. Ce n’était pas un engagement, mais je trouvais que c’était une bonne idée d’avoir cela ici, notamment avec les deux centres de recherche, Coalia et Kemitek. Nous avons eu plusieurs rencontres avec la MRC des Appalaches, la Société de développement économique et la Ville de Thetford Mines. Prochainement, ce sera avec les gens d’affaires et les entreprises que nous aurons des discussions pour réfléchir à comment ce projet pourrait s’organiser. Le but est d’être certains que la zone d’innovation corresponde à leurs attentes », a expliqué Isabelle Lecours.

La députée a également eu une rencontre avec le cabinet et les fonctionnaires du ministère des Transports au sujet du retour du train dans la région. « Ils nous ont présenté où ils en sont et j’ai été très impressionnée. Je ne peux pas en dire plus pour le moment, mais le projet sera travaillé avec les entreprises ayant montré un grand intérêt, comme Canatal, afin que cela réponde à leurs besoins. »

Parmi ses autres dossiers, notons ceux de la relance économique et du Plan québécois pour la valorisation des minéraux critiques et stratégiques.

Retour à l’Assemblée nationale

Isabelle Lecours et plusieurs de ses collègues de la Coalition avenir Québec et des autres partis ont recommencé à siéger en présentiel la semaine dernière. Étant donné les mesures sanitaires en vigueur, un nombre réduit de députés peuvent se trouver au Salon bleu ou en commission. La représentante de Lotbinière-Frontenac était du nombre pour cette première semaine en près d’un an sans siéger en présentiel.

« J’étais vraiment heureuse d’aller au Parlement. C’était comme lorsque j’ai commencé mon mandat. La joie était aussi grande. »

Zone rouge, zone orange

Enfin, Isabelle Lecours a dit espérer que la région de Chaudière-Appalaches repasse en zone orange très bientôt. « Comme tout le monde, je trouve cela difficile et j’ai hâte d’avoir une vie normale. Je pense qu’avec le nombre de cas qui diminue et le fait que nous avons une certaine stabilité, nous sommes en droit d’espérer retourner en zone orange bientôt. Si je peux passer un message aux citoyens, c’est de garder espoir et de continuer à suivre les règles pour que nous puissions avoir une belle nouvelle le 22 (février). »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires