Conférence dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes

Communiqué
Conférence dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes
(Photo : gracieuseté)

Une visioconférence dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes se tiendra le mercredi 10 mars à 19 h.

Celle-ci sera présentée par Line Bolduc, conférencière internationale, formatrice en entreprise et auteure. Elle partagera aux femmes des outils pour les aider à mieux traverser les moments de solitude, de stress et d’incertitude. Elles auront des moyens pour mettre en place un maximum de sérénité, de vitalité, de compréhension d’elle-même, tout en s’amusant. Pour en savoir plus sur la conférencière : https://linebolduc.com.

L’activité est gratuite et les personnes intéressées peuvent s’inscrire en appelant au Centre femmes La Rose des Vents au 418-338-5453 ou en visitant la page Facebook du Centre femmes. De plus, sur Facebook, les femmes ont la possibilité de participer aux différentes activités offertes par les groupes de femmes de Chaudière-Appalaches.

Les organisatrices Louise Bolduc et Armande Daigle du Centre femmes La Rose des Vents ainsi que Caroline Vachon et Sabrina Guay de La Gîtée invitent toutes les femmes à venir célébrer avec elles.

Journée internationale des droits des femmes

À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes 2021, le Collectif 8 mars a retenu comme thème « Écoutons les femmes ». Cette célébration est une invitation à réfléchir collectivement aux nombreux défis auxquels le mouvement des femmes doit réagir afin de construire une société plus égalitaire.

La pandémie de COVID-19 a un impact négatif sur elles et exacerbe les inégalités structurelles et systémiques existantes. Aux premières lignes des services de santé, des services sociaux et de l’éducation, occupant de façon majoritaire les emplois jugés essentiels, les femmes sont plus exposées au virus. Paradoxalement, elles ont aussi été les plus touchées par la hausse du chômage et les pertes de revenus. Nombreuses sont celles qui ont quitté le marché du travail alors que celles qui doivent composer avec le télétravail ont vu reculer leurs acquis en termes de conciliation vie personnelle-travail. Les femmes confinées et subissant de la violence conjugale peuvent difficilement avoir accès aux services d’aide et d’hébergement alors que les besoins ne font qu’augmenter.

Dans ce contexte de crise et de discriminations, les femmes et les organisations féministes au Québec ont dénoncé les injustices et ont exigé des changements structurels et systémiques plus que jamais nécessaires. Pourtant, les nombreuses revendications portées par les femmes depuis des décennies ne sont toujours pas entendues et la pandémie a révélé à quel point le progrès constaté était fragile et précaire. La pandémie a mis en évidence la nécessité d’agir pour une égalité durable. C’est dans cette période historique que les groupes communautaires demandent « Écoutons les femmes » et soyons protagonistes d’un changement attendu depuis trop longtemps.

Le visuel et le thème du 8 mars 2021 mettent en lumière l’objectif que chaque femme qui regarde cette illustration s’y reconnaisse et sache que sa voix compte, qu’il y a une prise de conscience de sa réalité et qu’elle sera entendue. Avec ce slogan, nous nous engageons dans une action simple, mais transformatrice. Si nous écoutons les femmes au lieu de les ignorer, de dévaloriser leur travail, de les sous-payer et de les écarter des lieux de prise de décision, nous serions dans un tout nouveau monde. Un monde où les femmes sont enfin traitées d’égales à égales. Ce monde, on se l’imagine depuis longtemps, réalisons-le maintenant!

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires