Les Blue Sox se préparent en vue de la saison 2021

Les Blue Sox se préparent en vue de la saison 2021
(Photo : Sandra Giroux-Poulin - La Gang des Multis)

L’organisation des Blue Sox de Thetford Mines a procédé, le samedi 27 mars, au lancement de sa saison 2021, sa 12e dans la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ). L’équipe a notamment profité de l’occasion afin de présenter ses joueurs, dont plusieurs nouveaux visages, ainsi que ses nouvelles chemises.

Malgré l’incertitude liée à la pandémie et aux mesures sanitaires, le circuit devrait prendre son envol le 5 juin. Pour le moment, les dix formations prévoient disputer chacune 28 rencontres jusqu’au 15 août avant d’amorcer les séries. « Pour l’instant, nous faisons comme si de rien n’était. La situation change toutes les semaines, alors nous faisons comme si nous jouions une saison régulière avec des conditions normales et nous allons nous ajuster selon les demandes de la santé publique et de la Ville », a indiqué le président et propriétaire de l’équipe, François Lécuyer.

La saison 2021 représentera un nouveau départ pour la formation thetfordoise alors que plusieurs nouveaux joueurs feront leur entrée. Après sept championnats en huit ans, les Blue Sox ont connu une année plus difficile sur le terrain en 2020. Leur fiche de six victoires et neuf défaites les a placés au dernier rang de leur division. Les blessures ainsi qu’un manque de régularité et d’assiduité ont fait en sorte que l’entraîneur Jean-Michel Bédard a dû jongler avec un alignement réduit la plupart du temps.

L’objectif du gérant Dominic Bolduc était de repartir sur de nouvelles bases afin de corriger les lacunes de la dernière saison. « Nous sommes habitués de voir toujours le même produit sur le terrain, mais il y en a qui commencent à vieillir un peu et il faut renouveler l’effectif. Nous avons quand même plusieurs vétérans de retour et nous aurons une bonne formation », a affirmé François Lécuyer.

Ce dernier a souligné le travail de son gérant au cours de la saison morte, autant sur le marché des transactions qu’au repêchage. « Nous n’avions pas de bons choix, mais Dominic [Bolduc] réussit toujours à faire de petits miracles. Étant situés à l’est, cela nous permet de repêcher les meilleurs éléments de la région de Québec, tandis que les équipes autour de Montréal vont aller chercher des gars de ce secteur. Ça nous laisse souvent de bons joueurs avec des choix au repêchage plus lointains. »

Marc-Antoine Perron-Rousseau

Transactions

Les Blue Sox ont notamment fait l’acquisition du Beauceron Marc-Antoine Perron-Rousseau et d’un choix de première ronde en retour de Douglas Toro dans un échange avec les Castors d’Acton Vale. Celui dont la famille est originaire de Thetford Mines s’est dit très honoré d’évoluer sur le terrain où son père a joué toute sa jeunesse. Cela lui permettra également de se rapprocher de la maison.

Perron-Rousseau se décrit comme un joueur polyvalent pouvant autant rendre service sur la butte, derrière le marbre qu’à l’avant-champ et au champ extérieur. Pour la saison, il préfère se fixer des objectifs d’équipes plutôt que personnels. « Le but, c’est le championnat. La dernière fois que je suis allé en finale, nous avions perdu au septième match contre Thetford. Je vais tout faire pour qu’on s’y rende », a soutenu celui qui s’est aligné avec Shawinigan au cours des dernières saisons.

Francis Michel

Durant la saison morte, Dominic Bolduc a aussi échangé ses choix de 2e et 3e ronde ainsi que celui de 1er tour en 2022 au Cactus de Victoriaville en retour du lanceur Francis Michel. Ce dernier avait besoin d’un nouveau départ. « Je n’avais pas vraiment aimé ma fin de saison, outre le fait que nous avions gagné le championnat. Après 19 ans dans la ligue, être laissé sur le banc en séries, disons que ça ne m’avait pas plu du tout. Ça m’avait chicoté et j’avais sondé le terrain avec Dominic. Il y avait un intérêt mutuel. »

Michel se dit encore en pleine forme et espère jouer plusieurs matchs. Questionné à propos de son historique complexe avec les partisans de la formation thetfordoise, le vétéran lanceur affirme avoir enterré la hache de guerre depuis longtemps. « On m’a vu moins souvent à Thetford Mines dans les dernières années et je ne jouais plus autant. Je comprends la ‘’game’’, les gens continuent de crier mon nom parce que je leur réponds et je leur réponds parce qu’ils crient mon nom. Maintenant, il n’y a plus aucun problème, je ne verrais pas pourquoi! »

Lors de la séance de repêchage tenue en novembre, Thetford avait aussi acquis les services de Yanick Desbiens et d’Olivier Dionne des Cascades Go Sport de Shawinigan en cédant un choix de 3e ronde.

Une saison difficile financièrement

L’année 2020 n’a pas été facile financièrement pour les Blue Sox en raison de la COVID-19. La saison écourtée de moitié, le nombre de spectateurs limité, les mesures sanitaires qui ont amené des frais supplémentaires, la suspension des ventes d’abonnements de saison, le renouvellement gratuit des partenaires financiers et le manque à gagner des revenus de concession ont causé des pertes de plusieurs dizaines de milliers de dollars. L’équipe étant un organisme à but non lucratif, le propriétaire a dû éponger le déficit.

François Lécuyer a néanmoins tenu à souligner le support reçu de la part de la députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours, ainsi que de la Ville de Thetford Mines, de la Société de développement économique et de la Société d’aide au développement de la collectivité. « Nous avons eu beaucoup d’aide du bureau d’Isabelle Lecours. Plusieurs députés ont répondu présents et la Ville est toujours là. Est-ce que ça couvre toutes les pertes de l’année? Nous sommes très loin de là, d’où notre demande envers le milieu des affaires et les partisans de se présenter au stade afin de nous aider. » À ce sujet, la prévente des abonnements de saison s’amorcera le 3 avril.

Par ailleurs, les Blue Sox revêtiront de nouveaux uniformes cet été. Les trois chemises conserveront les mêmes teintes de couleur propres à l’équipe, soit le blanc, le bleu marin et le gris graphite, ainsi que la même identité visuelle. La casquette avait préalablement été changée en 2020.

Enfin, mentionnons qu’une dixième équipe fera son entrée dans la LBMQ, soit le Brock de Drummondville.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Guy Doyon
Guy Doyon
14 jours

Comment acheter billets pour toute la saison