Saccage au restaurant Ben & Florentine : l’enquête est toujours en cours

Saccage au restaurant Ben & Florentine : l’enquête est toujours en cours
(Photo : gracieuseté)

Le restaurant Ben & Florentine de Thetford Mines a repris les commandes pour emporter aujourd’hui (mercredi), et ce, seulement quelques jours après que l’établissement ait été saccagé. Pour la propriétaire Audrey-Ann Marcotte, il était toutefois encore difficile mardi de comprendre ce qui s’est passé.

Mise à jour : Deux jeunes de 12 et 13 ans arrêtés

« J’aimerais me réveiller de ce cauchemar, me rendre compte que ce n’était pas vrai, mais malheureusement nous sommes en plein dans la réalité », a-t-elle affirmé en entretien avec le Courrier Frontenac.

Après l’annonce que la MRC des Appalaches repassait en zone rouge la semaine dernière, forçant ainsi la fermeture des salles à manger, la restauratrice s’est présentée samedi matin à sa franchise de la rue Notre-Dame Est afin de venir chercher une partie de la nourriture dans le but de la redistribuer dans ses autres commerces en zone orange. En arrivant, elle s’est tout de suite aperçue que quelque chose ne fonctionnait pas en voyant la porte arrière. En entrant, c’est la désolation, le local avait complètement été saccagé.

L’enquête est toujours en cours au Service de police de Thetford Mines. Deux suspectes féminines seraient entrées par la porte arrière et auraient commis plusieurs méfaits en plus de voler de la nourriture et des appareils électroniques. De la vaisselle a notamment été brisée ainsi qu’un téléviseur. Des images de caméra ont été récupérées. Selon les premiers rapports, les méfaits seraient d’une valeur de 10 000 $ et le vol d’environ 1000 $.

La propriétaire s’est toutefois rendu compte au cours des derniers jours que les dommages sont plus importants qu’elle le pensait.

« J’avais nettoyé un peu samedi, mais j’ai réalisé qu’elles ont brisé de la céramique, même dans la salle de bain. Elles ont arraché beaucoup de trucs, en plus de lancer des assiettes. Elles ont aussi lancé des œufs et même si nous avons nettoyé, ce n’est pas suffisant. Les murs doivent être refaits. Je rencontre l’estimateur demain (aujourd’hui), mais je ne serais pas surprise que ça monte entre 20 000 et 25 000 $ », a expliqué Mme Marcotte.

Cette dernière est néanmoins contente de pouvoir reprendre les commandes pour emporter aussi rapidement. Elle est également touchée par la vague de soutien à son endroit. « Ça fait du bien de voir ça même si c’est vraiment difficile. Je trouvais déjà que les restaurateurs nous en arrachions depuis un an. Je mentirais si je disais que ça ne me fait plus de peine aujourd’hui. Ce n’est même pas une vengeance, ce sont des gestes gratuits. Heureusement que j’ai le soutien des gens parce que ce serait encore plus dur de passer au travers. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback

[…] Ces derniers sont considérés comme responsables de ce qui s’est produit au restaurant situé sur…. À la suite de leur interrogatoire, ils ont été libérés sous promesse de comparaître en Chambre de la jeunesse au palais de justice de Thetford Mines le 18 mai prochain. Ils devraient être accusés d’introduction par effraction, de vol de moins de 5000 $ et de méfaits de plus de 5000 $. D’ici là, ils n’ont plus le droit de communiquer entre eux ni de se trouver sur les lieux du crime. […]