Les Cabotins toujours présents malgré la pandémie

Communiqué
Les Cabotins toujours présents malgré la pandémie
La production jeunesse Mowgli, présentée en décembre 2019, a obtenu deux nominations au prochain Gala des Arlequins prévu le 4 mai. (Photo : Gracieuseté)

Un an après l’arrêt abrupt des arts de la scène, la Troupe de théâtre Les Cabotins brosse un portrait « positif » de cette année hors du commun marquée par une pause. Soucieuse de garder la flamme de ses spectateurs allumée, mais également de ses comédiens, elle s’est mise en mode défi et a su innover.

La troupe a offert deux sessions de l’activité « Au creux de l’oreille ». Cette lecture théâtrale téléphonique a procuré aux comédiens lecteurs ainsi qu’aux spectateurs auditeurs des moments de partage et de complicité. La voix demeure l’instrument privilégié de la communication, de la compréhension et des relations interpersonnelles. Elle est le véhicule d’émotions et sait rejoindre, même dans les échanges les plus simples.

Donner le goût du théâtre

Les administrateurs de la troupe sont soucieux de sensibiliser la prochaine génération de spectateurs à cet art millénaire qu’est le théâtre, cet art vif, coloré et volubile comme le sont les enfants.

C’est d’ailleurs avec enthousiasme qu’ils ont accueilli la demande de Marie-Claude Bolduc, enseignante à l’école Saint-Gabriel, de collaborer aux activités liées à la Semaine du français ; une opportunité pour Les Cabotins de faire valoir le théâtre comme un moyen pédagogique et un outil d’identification sociale et culturelle.

« Chaque groupe classe a eu la chance de vivre un atelier sous le thème du théâtre avec une animatrice engagée. Ceux-ci ont été très appréciés, malgré qu’ils aient été présentés en mode virtuel. Mme Vachon a réussi à faire bouger, participer et rire tous les élèves de l’école. Elle a fait un travail magnifique. Tous ont adoré l’expérience », de témoigner Marie-Claude Bolduc.

Cette collaboration a permis de faciliter la transition entre les préoccupations quotidiennes et l’univers d’imagination créatrice des jeunes. « Malgré le contexte virtuel, les enfants ont été en mesure de créer différents personnages et de leur donner vie à travers des ateliers.

« Les plus petits comme les grands m’ont enchantée et ils semblaient très contents de devenir comédiens et comédiennes d’un jour. Je suis heureuse d’avoir eu la chance de les initier à cette passion du théâtre et je souhaite leur avoir donné le goût et l’envie d’assister à des pièces, mais aussi de vivre un jour une expérience de jeu avec Les Cabotins afin qu’ils deviennent la belle relève de demain pour notre troupe », a fait part l’animatrice Marilou Vachon.

Faire connaître ses artisans

Une autre action mise de l’avant par la troupe, en attendant qu’elle retrouve sa scène et ses spectateurs, c’est une série de chroniques sur Facebook « Connaissez-vous vos Cabotins ? ». Il s’agit d’une façon de rester présente tout en mettant en vitrine ses artisans.

Reconnaissance

Dernièrement, l’équipe a appris que sa production jeunesse Mowgli, présentée en décembre 2019, est en nomination au Gala des Arlequins de la Fédération québécoise du théâtre amateur (FQTA) dans la catégorie « Meilleure production ». Le nom de Fanie Martineau figure également dans la catégorie « Mention de la jeune relève » pour son interprétation de Mowgli. Notons que deux autres comédiens ont donné vie à ce personnage soit Frédéric Boulianne et Philémon Nadeau. Les gagnants seront connus au début du mois de mai.

Confiants d’un retour en salle cet automne, Les Cabotins planifient actuellement leur programmation pour la saison 2021-2022. Ils seront heureux de retrouver les spectateurs dans le respect des mesures sanitaires édictées à ce moment. Pour les personnes intéressées à suivre la troupe, il suffit de se rendre au www.cabotins.ca ou encore sur Facebook ou Instagram.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires