Des sommes disponibles pour redynamiser le centre-ville de Thetford

Communiqué
Des sommes disponibles pour redynamiser le centre-ville de Thetford
Un nouveau commerçant peut aller chercher jusqu'à 2500 $ dès le démarrage de son projet. (Photo : Courrier Frontenac – Jean-Hugo Savard)

Héritage centre-ville et la SADC de l’Amiante ont annoncé une enveloppe de 30 000 $ destinée aux nouveaux commerçants, organismes ou entreprises de services s’établissant sur le territoire du centre-ville de Thetford Mines. Cette aide financière est le fruit d’une entente entre les deux organisations pour la période de 2021 à 2023 inclusivement.

« Nous souhaitions bonifier notre politique d’aide financière aux nouveaux commerçants depuis longtemps afin de stimuler davantage l’économie au centre-ville », a mentionné le président d’Héritage centre-ville, David Poulin.

Du côté de la SADC, « il est impératif de contribuer à cette politique incitant les commerçants à s’établir au centre-ville, afin d’en favoriser la revitalisation et de répondre aux besoins de la communauté », a ajouté la directrice générale par intérim, Guylaine Létourneau.

Le montant octroyé par Héritage centre-ville, en collaboration avec la SADC de l’Amiante, est divisé en une aide sous forme de subvention non remboursable et une autre sous forme de remboursement de dépenses d’entreprises. Un nouveau commerçant s’établissant au centre-ville peut ainsi aller chercher jusqu’à 2500 $ dès le démarrage de son projet.

« L’année 2020 n’a pas été évidente pour nos commerçants. Par des initiatives comme celle-ci, on souhaite en attirer des nouveaux au centre-ville et ainsi créer un achalandage plus important », a conclu M. Poulin.

Pour plus d’information concernant les critères et les conditions liées à l’aide financière disponible, veuillez contacter Camille Bolduc, directrice générale d’Héritage centre-ville, au 418-333-5250 ou par courriel à dg@heritagecentreville.com.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Renald Rainville
Renald Rainville
6 mois

Franchement c’est pas grave. C est passé. Une ville mais juste un rang

Rejean dallaire
Rejean dallaire
6 mois

Réveiller vous y a rien au centre ville payez des gens à rien faire

Michel
Michel
6 mois

Ben voyon donc 2500$… ça paye à peine un employé pour un mois… belle initiative mais vous avez visé à côté de la cible… une vrai farce les gens vont continuer à aller sur frontenac et encourager les grande franchises