Pier-Olivier Roy : une recrue aux allures d’un vétéran

Par Zakary Mercier
Pier-Olivier Roy : une recrue aux allures d’un vétéran
Pier-Olivier Roy a joué avec l'aplomb d'un vétéran cette saison. (Photo : Jonathan Roy/LHJMQ)

À sa première saison au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), Pier-Olivier Roy a été un rouage important des Tigres de Victoriaville. La recrue de 16 ans a obtenu beaucoup de responsabilités, surtout lors des séries éliminatoires.

Sélectionné 7e au total du repêchage 2020 de la LHJMQ, le joueur originaire d’Adstock a rapidement fait sa marque chez les Tigres. Il est bien fier de sa première saison au sein du circuit Courteau. « Je suis vraiment satisfait. J’ai été constant tout au long de la saison et j’ai obtenu beaucoup de temps de glace », a-t-il mentionné.

Plus la saison avançait, plus ses responsabilités augmentaient. L’apogée de sa charge de travail a été en séries éliminatoires et plus particulièrement en finale de la coupe du Président. La blessure de Jérémy Michaud lui a ouvert la porte à un plus grand rôle et Carl Mallette n’a pas hésité à l’envoyer dans la mêlée. « Tout a super bien été et j’ai vraiment senti que mon entraîneur avait confiance en moi. »

À un certain moment, il était mandaté pour contrer la puissante attaque des Foreurs de Val-d’Or, ceux-ci qui comptaient dans leur rang des joueurs comme Samuel Poulin, Nathan Légaré et Jakob Pelletier. Son excellent boulot a finalement permis aux Tigres de remporter une première coupe du Président depuis 2002. Même plusieurs jours après la conquête, Roy demeure sur un nuage. « Encore aujourd’hui, je n’ai pas de mots pour décrire ça. Je suis tellement content. »

Les yeux rivés sur la prochaine saison

Le défenseur des Félins est déterminé à poursuivre sur sa lancée. « Si je veux être prêt, ma prochaine saison commence maintenant. Il faut que j’aie un gros été d’entraînement. Je n’ai qu’à continuer à jouer de la même façon que je l’ai fait durant les séries et tout devrait bien aller. » Il souhaite améliorer sa force physique et son tir. Il travaillera sur ces aspects au cours des prochains mois.

Même s’il n’est admissible qu’au repêchage 2022 de la Ligue nationale de hockey, ses performances ne sont pas passées inaperçues et plusieurs recruteurs l’ont déjà à l’œil. Malgré tout, il souhaite garder le cap et ne pas trop donner d’importance à cet événement. « Pour l’instant, je n’y ai pas encore pensé et j’espère continuer comme ça. Des fois, quand tu y penses trop, tu veux trop bien faire alors j’aime mieux ne pas trop y penser. »

Pier-Olivier Roy est conscient qu’il sera déjà un jeune vétéran et les dirigeants de l’équipe lui ont confirmé qu’il aura encore plus de responsabilités l’an prochain. « Avant de partir, ils m’ont dit que j’avais eu un bon rôle cette année, mais qu’il va être encore plus gros la saison prochaine. »

Il souhaite également que la prochaine campagne ait un plus grand sentiment de normalité que la dernière, lui qui a uniquement connu la version pandémique de la LHJMQ.  » Les gars m’en ont souvent parlé que ce n’est vraiment pas ça le junior majeur. J’ai quand même apprécié mon expérience avec les Tigres et j’espère que ça va continuer. »

Évidemment, il appréhende avec impatience le moment où il disputera son premier match au Colisée Desjardins devant les partisans de l’équipe.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires