« Un sentiment extraordinaire »

« Un sentiment extraordinaire »
Nicolas Daigle avait sa journée avec le précieux trophée le 5 juillet. (Photo : Courrier Frontenac - Claudia Fortier)

Nicolas Daigle était de passage au restaurant la Face de Bœuf, le lundi 5 juillet, avec la Coupe du Président qu’il a remportée avec les Tigres de Victoriaville au début du mois de juin. Les gens étaient invités pour l’occasion à aller le rencontrer. Une séance photo était aussi prévue.

En entrevue avec le Courrier Frontenac, le numéro 17 a avoué que ça lui a pris du temps avant de réaliser que son équipe avait remporté la finale de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Tellement que sur le coup, il n’avait pas laissé tomber ses gants et son casque sur la glace comme ses coéquipiers!

« Même après, c’était un peu irréel. C’est un sentiment extraordinaire après tout ce que nous avons vécu dans la dernière année », a-t-il affirmé.

Cette victoire est survenue alors que son équipe était négligée par rapport à son adversaire, les Foreurs de Val-d’Or. Les Tigres l’ont finalement emporté en six rencontres. « De notre côté, nous savions que nous pouvions remporter cette finale, surtout après avoir gagné le premier match », a-t-il soutenu.

Au cours des séries, le joueur de centre a formé un trio avec les vétérans Shawn Element et Alex Beaucage. Questionné par rapport à son jeu, Nicolas n’avait que des éloges à faire envers ses coéquipiers. Les trois joueurs ont d’ailleurs marqué un total de 27 buts, dont sept sont allés au compteur du Thetfordois. Il a aussi ajouté dix passes en 19 matchs, dont une sur le but en prolongation de Beaucage qui donnait le championnat aux Tigres.

Admissible au repêchage de la LNH

Répertorié au 155e rang chez les patineurs nord-américains en vue du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH), Nicolas Daigle préfère ne pas se faire trop d’attentes pour ne pas être déçu. Peu importe ce qu’il adviendra, il continuera de travailler fort afin de s’améliorer. S’il n’est pas réclamé, il pourrait toutefois s’inspirer de son coéquipier Shawn Element qui a signé en mai dernier un contrat de deux ans avec le Crunch de Syracuse, le club-école du Lightning de Tampa Bay dans la Ligue américaine de hockey. Ce dernier n’avait jamais été repêché par une équipe de la LNH.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires