L’Assurancia se prépare en vue de sa 25e saison

L’Assurancia se prépare en vue de sa 25<sup>e</sup> saison
L'organisation a profité du repêchage afin de présenter son nouveau joueur, Alexandre Goulet. (Photo : Sandra Giroux-Poulin)

Le repêchage de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) se tenait la fin de semaine dernière à Thetford Mines. L’Assurancia en a profité pour faire le plein de nouveaux joueurs et annoncer la mise sous contrat de l’attaquant originaire de Disraeli, Alexandre Goulet.

Au troisième rang au total, la formation thetfordoise a jeté son dévolu sur Nicolas Larivière, un avant de 6 pieds 4 pouces qui a évolué avec l’Université du Québec à Trois-Rivières au cours de ses quatre dernières saisons. L’attaquant de 25 ans fera partie de l’équipe dès cette année. « C’est un gars qui joue sur 200 pieds et qui s’implique physiquement. Il peut aussi jouer n’importe quel type de match », a indiqué le directeur général, Bobby Baril.

En deuxième ronde, l’Assurancia a tenté sa chance avec Alexandre Alain. Ce dernier a joué deux saisons de 2018 à 2020 avec le Rocket de Laval dans la Ligue américaine de hockey. Il a laissé le hockey professionnel derrière lui afin de se concentrer sur ses études à l’Université Laval. Bobby Baril préférait avoir cet attaquant de talent sur sa liste au cas où il soit intéressé à jouer dans la LNAH.

En troisième ronde, le choix de l’équipe s’est porté sur Bradley Lalonde, un défenseur offensif qui évoluera cette année avec l’Université Concordia.

En quatrième ronde, l’Assurancia a ajouté William Bergeron, un marqueur de 113 points en 47 matchs avec le Titan de Princeville (Junior AAA) lors de la saison 2019-2020. Bobby Baril voit d’ailleurs une ressemblance entre lui et Maxime Lecours. Ce dernier avait aussi joué son hockey junior avec le Titan et y avait excellé. Tous deux possèdent plusieurs habiletés offensives.

En cinquième, sixième et huitième rondes, Thetford a sélectionné le défenseur Marc-Olivier Duquette ainsi que les attaquants Shawn St-Amant et Félix Plouffe. En dixième ronde, l’équipe a ajouté de la profondeur au poste de gardien de but avec Kyle Jessiman. Le dernier choix de la séance fut l’attaquant Emerson Clark.

L’ARRIVÉE D’ALEXANDRE GOULET

L’Assurancia comptera sur les services d’Alexandre Goulet la saison prochaine. Après un stage junior remarquable avec les Islanders de Charlottetown et les Tigres de Victoriaville, le joueur d’avant a aussi connu du succès avec l’Université du Nouveau-Brunswick où il a notamment remporté le championnat canadien.

« C’est une acquisition majeure pour nous, d’autant plus que c’est un produit local. Nous rentrons un attaquant de premier plan et une très bonne personne », a déclaré Bobby Baril au sujet de son nouveau joueur.

Par ailleurs, le directeur général et entraîneur-chef s’attend à revoir plusieurs vétérans de la dernière édition en 2019-2020. « Nous travaillons là-dessus présentement, mais outre Dominic Jalbert qui a annoncé sa retraite, personne ne nous a dit qu’il ne revenait pas au jeu. »

Bobby Baril a notamment confirmé le retour du joueur le plus utile de la LNAH en 2019-2020, Maxime Lecours, ainsi que de son duo de gardiens de but formé de Philippe Cadorette et d’Étienne Marcoux. Dan Groleau sera aussi de retour derrière le banc.

UNE SAISON « PRESQUE » NORMALE

La LNAH a préparé, en vue de la prochaine saison, un calendrier régulier de 36 matchs qui s’amorcerait le 8 octobre. Le circuit a tout de même un plan B avec une saison qui débuterait à la fin novembre au cas où, mais les dirigeants ont bon espoir que la première option puisse être la bonne.

« Présentement, nous pourrions avoir 1000 spectateurs au Centre Mario Gosselin, soit deux sections de 500 personnes. Nous serions conformes avec une porte d’entrée et des salles de bain pour chaque section. Nous présumons qu’en septembre, ce sera ouvert dans les endroits publics, mais avec des conditions telles que le port du masque dans les déplacements et fort possiblement les deux doses du vaccin », a indiqué le vice-président aux opérations hockey, Serge Cadorette.

Les cinq autres équipes seront de retour, soit Rivière-du-Loup, Saint-Georges, Jonquière, Laval et Sorel-Tracy. Une septième franchise, Saint-Jean-sur-Richelieu, devrait faire son entrée en 2022-2023.

Par ailleurs, la prochaine saison sera la 25e de l’organisation thetfordoise et cette dernière aimerait bien souligner cet anniversaire comme il se doit. Financièrement, la dernière année et demie n’a pas été facile, surtout en ayant complètement annulé les séries 2020. Néanmoins, la réponse des partenaires est très bonne jusqu’à maintenant selon Serge Cadorette.

« Nous en sommes heureux et très surpris. Les gens veulent réembarquer parce qu’ils se sont rendus compte que de ne pas avoir d’équipe dans une petite région comme la nôtre, ça fait mal. Nous avons aussi des appels des partisans qui sont impatients de se procurer des billets de saison. Nous sentons vraiment un engouement. »

Le vice-président a aussi tenu à souligner la collaboration des joueurs qui ont accepté une coupure de salaire en attendant de repartir la roue. « Ils ont hâte de revenir, ils ont trouvé ça long. Ils ont aussi hâte de revoir nos partisans. »

La formation participera à la fin du mois d’août à la Classique Bob Bissonette avec quatre autres formations de la ligue (Laval n’y sera pas). Le tournoi qui sert notamment à amasser des fonds pour la fondation du même nom permettra aux joueurs de la LNAH de rechausser les patins dans des matchs organisés en vue de la prochaine saison.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires