Les Blue Sox au pied du mur

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Les Blue Sox au pied du mur
Blessé à une main dans le match à compléter, Frédéric Bolduc est revenu en force dans le match numéro trois avec deux coups sûrs et deux points produits. (Photo Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Il y a une certitude dans la série demi-finale de la division B45 opposant les Blue Sox de Thetford au Cactus de Victoriaville; la troupe de Jean-Michel Bédard doit remporter ses quatre prochains matchs si elle veut poursuivre son parcours en séries.

Avec des revers de 2-1 dans le match à compléter et de 5-3 dans le match numéro trois, les Sox tirent maintenant de l’arrière 0-3 face aux champions en titre. Une pente abrupte qui ne sera pas facile à gravir. «Il faut commencer par penser au prochain match avant de réfléchir aux autres. Toul est encore possible, mais il faut gagner jeudi, sinon tout est fini», a souligné Jean-Michel Bédard qui confiera la besogne au monticule à Jonathan Paquet.

Le manque d’opportunisme explique en grande partie le retard des Thetfordois dans cette série. Ces derniers ont été incapables de profiter de leurs chances. «Il faut leur donner ça, ils font les jeux quand ça compte et nous on ne le fait pas. C’est la différence dans la série. Il faut maintenant se regrouper si on veut continuer», a mentionné l’entraîneur.

En sixième manche, William Gault est venu à un cheveu de rétrécir la marque quand il a tenté de croiser le marbre à partir du deuxième coussin sur un simple de Sami Martel, mais un relais parfait du voltigeur de centre Josh Loshiavo au receveur Josuey Peley pour épingler le jeune joueur des Blue Sox l’a empêché d’arriver à ses fins. En début de septième, les perdants ont menacé encore, mais une décision discutable de l’officiel a en quelque sorte anéanti les espoirs de retour.

Dans la défaite, Francis Michel a bien fait même s’il a été victime d’une poussée de quatre points des gagnants en fin de deuxième manche. Il s’est ressaisi et a complété le match. À leur tour au bâton, les Sox ont réduit l’écart à un seul point sur un simple de deux points de Frédéric Bolduc et un ballon-sacrifice de Stéphane Pouliot.

Match à compléter

Avant d’entreprendre le troisième duel de la série, les deux équipes devaient compléter le match suspendu de dimanche avec un pointage égal de 1-1.

Avec un retrait et des coureurs postés au troisième et premier coussin, Josuey Peley a frappé un ballon-sacrifice qui a fait la différence dans ce gain de 2-1 du Cactus qui n’a eu besoin au final que de trois coups sûrs pour mériter cette deuxième victoire.
Stéphane Pouliot a eu le mandat de succéder à Michel Simard qui avait entrepris la rencontre et il s’est bien débrouillé dans les circonstances en ne permettant aucun coup sûr à l’adversaire. Vincent Ruel a terminé la partie pour le Cactus en espaçant trois coups sûrs en trois manches, tout en retirant quatre frappeurs sur des prises.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires