Les Blue Sox balayés en quatre matchs

Photo de Pierre Nadeau
Par Pierre Nadeau
Les Blue Sox balayés en quatre matchs
Manuel Bouffard a été le meilleur de son équipe en attaque avec trois simples et un point produit. (Photo : Courrier Frontenac - Jean-Hugo Savard)

Les Blue Sox de Thetford ont été balayés en quatre matchs par le Cactus de Victoriaville dans la série demi-finale de la division B45 de la Ligue de baseball majeur du Québec. Ils se sont écroulés par le pointage de 12-1 au stade Desjardins jeudi soir. C’était la deuxième année de suite que les Thetfordois subissaient le coup de balai face au Cactus. L’an passé, c’était en trois matchs.

Comme ce fut le cas pour toutes les rencontres, les Sox ont manqué d’opportunisme pendant que l’adversaire leur faisait payer la moindre gaffe. « Ç’a parti dès la première manche. C’est sûr que ça fait mal et c’est l’histoire qui s’est répétée, mais on n’a pas fait les jeux et eux autres les ont faits », a admis l’entraîneur Jean-Michel Bédard qui aurait bien aimé offrir une victoire aux partisans.

Les visiteurs ont inscrit deux points dès la manche initiale sur un mauvais lancer et une balle passée. À leur tour au bâton, les Sox ont placé deux coureurs sur les sentiers face à l’artilleur Karl Gélinas sans pouvoir une fois de plus toucher le marbre. Pour démontrer ce manque d’opportunisme des Blue Sox dans la série, il suffit de mentionner qu’ils ont marqué cinq points sur 22 coups sûrs contre 21 points sur 26 coups sûrs pour l’adversaire.

Tout s’est écroulé pour les Blue Sox en cinquième et sixième manche où les champions en titre ont ajouté huit points face à Jonathan Paquet. Jean-Michel Bédard aurait bien aimé compter sur de la relève pour épauler son partant. « Michel Simard devait être là pour peut-être embarquer en relève, mais il ne pouvait pas et Dany Paradis-Giroux jouait le septième match avec son équipe du Bas-St-Laurent. »

Dans cette cinquième manche, Rylan Sandoval a cogné un circuit de trois points pour porter la marque 6-0, ce qui a eu l’effet d’une douche froide pour les locaux. Le Cactus a profité d’une erreur à la manche suivante pour ajouter cinq autres points et mettre le dernier clou sur le cercueil. Manuel Bouffard a produit l’unique point des siens avec un simple en fin de cinquième.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires